Ça roule pour le tramway du Grand Avignon

 |   |  250  mots
Cette fois, c?est décidé. Après des mois de tergiversations, les conseillers communautaires du Grand Avignon ont voté pour le projet de tramway. Les travaux devraient commencer en 2016.

3h30 de débats ont permis de donner une ligne claire au Grand Avignon quant à son projet de transport pour les années à venir. Ce sera un projet à 135 millions d'euros : la réalisation d'un tronçon du tramway d'ici fin 2018 entre la porte Saint Roch et Saint Chamand-Bel Air pour un coût estimé à 117 millions d'euros HT et la création de deux lignes de bus à haute fréquence d'ici fin 2018 pour un coût de 18 millions d'euros HT. Pour son financement, le Grand Avignon compte sur une subvention de l'État de 10 millions d'euros et d'éventuelles autres aides comme celles de l'Europe, de la région Paca et du Département de Vaucluse. Globalement, le projet sera financé par un emprunt dont les annuités seront remboursées par les 8,4 millions d'euros du versement transport additionnel.

Remous

51 voix pour, 18 contre et 3 abstentions... Ce vote marque un tournant dans ce projet lancé il y a plus de 5 ans et suspendu depuis les élections municipales de mars 2014. Mais il fait aussi des remous au sein même de l'équipe municipale du maire d'Avignon, Cécile Helle (PS). Contre ce projet, elle n'a pas obtenu les voix du Front de Gauche, d'Europe Ecologie Les Verts et même d'un élu socialiste de Villeneuve-Lès-Avignon. "Ce vote écorne la relation de confiance que j'ai avec eux", répond agacée Cécile Helle, maire d'Avignon. "Je vais en tirer un certain nombre de conséquences".

Alain RICCI
Crédit photo : DR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :