Écoquartier de Toulon : presque 70 % de la première tranche commercialisée

 |   |  385  mots
La démolition de l'ancien hôpital Font-Pré débute ce mois-ci et va laisser place au premier écoquartier de Toulon, construit par Bouygues Immobilier. Le coût global de ce projet représente 100 M? et la première tranche de 6 bâtiments devrait être livrée en 2017.

"Le site de l'ancien hôpital Font-Pré a été identifié dès 2001 comme un site à enjeu de part sa proximité de l'entrée Ouest de Toulon, de La Valette, du stade Léo Lagrange entièrement rénové et du quartier Sainte-Musse, réhabilité avec l'arrivée du nouvel hôpital", explique Hélène Audibert, adjointe en charge de l'habitat à la mairie de Toulon. Et c'est Bouygues Immobilier qui a emporté l'adhésion de la Ville avec un projet d'écoquartier - projet d'aménagement urbain qui respecte les principes du développement durable tout en réduisant son empreinte écologique - sur les 33 000 m² de terrain situés avenue du Colonel Picot.

100 M€ d'investissement

Le projet, qui représente une enveloppe d'investissement de 100 M€, prévoit la construction de 750 logements collectifs répartis sur 14 bâtiments de R+3 à R+7 et quelques 47 204 m2. La constructibilité globale est de 50 134 m2, avec 922 m2 de bureaux, 1563 m2 de commerces et 445 m2 de service public ou d'intérêt collectif. La première phase prévoit la livraison de 6 bâtiments au deuxième semestre 2017, les 5 suivants seront ensuite livrés d'ici le second semestre 2018 et la totalité du projet s'achèvera début 2019. "Il s'agit de la plus grosse opération d'écoquartier privée du pourtour méditerranéen, précise Olivier Durix, directeur régional Côte d'Azur Bouygues Immobilier. L'enjeu pour nous est la commercialisation, mais nous sommes déjà bien avancés avec 150 logements déjà commercialisés soit 70 % de la première tranche. Quand nous avons le bon produit, au bon endroit, nous rencontrons toujours un vif intérêt". Le prix moyen au m2 est de 3 450 € et 30 % des logements seront des logements sociaux, conformément au PLU.

Bornes de recharge électrique

Côté aménagement durable, outre des logements à haute performance énergétique, l'écoquartier comprendra 10 000 m² d'espaces verts, des voies pour circuler à pied ou à vélo avec la mise à disposition de vélos électriques (partenariat avec la société Green On) ainsi que 805 places de stationnement souterrain, pour libérer l'espace extérieur, pouvant toutes être raccordées à une borne de recharge électrique. Un arrêt de bus sera créé sur la ligne 1 du réseau Mistral pour rejoindre la place de la Liberté en 20 minutes.

Charlotte HENRY
Crédit photo : DR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :