Mohamed Laqhila : " Nous serons forts ensemble, tournés vers la Méditerranée et l’Afrique"

Par Laurence Bottero  |   |  357  mots
(Crédits : DR)
Alors que les événements tragiques de ces derniers jours ont entraîné l'annulation de plusieurs événements, l'Ordre régional des experts-comptables Marseille Paca, maintient les deux évènements consacrés à l'international organisés ce jeudi à Nice et vendredi à Marseille. Mohamed Laqhila explique pourquoi.

La question s'est posée, effectivement. Pour des raisons de conscience, d'éthique mais aussi de sécurité et de logistique, de nombreux intervenants se déplaçant depuis Paris en particulier. Nous avons toutefois, les élus du Conseil Régional de l'Ordre des Experts- Comptables et de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes, décidé de maintenir ces Journées qui nous amènent à nous tourner à la fois vers l'avenir, l'avenir de notre région, de notre économie, de nos entreprises mais également vers l'extérieur, l'Autre, celui avec qui depuis les temps les plus anciens, nous avons commercé, échangé et créé des richesses technologiques, économiques et culturelles. La pire réaction en ces temps graves de crise profonde, serait de nous replier sur nos frontières dans un mouvement inconscient de fermeture et de protection.


Il s'agit pour nous d'une certaine forme de résistance à la barbarie


C'est ce qu'attendent ces idéologues barbares ! Que nous fermions nos frontières, que nous connaissions un repli, un enfermement sur nous-mêmes qui nous amènerait à notre perte. Notre sécurité passe également par la qualité et la force des relations, y compris commerciales, que nous pourrons nouer aux quatre coins du monde. Oui, notre économie, la capacité d'innovation de nos entreprises, la mobilisation des acteurs économiques, institutionnels et privés, tous les services et professionnels qui ont vocation à accompagner les entreprises dans leurs développements, seront un rempart contre la dépression et la fragilisation de notre pays.


Vouloir rassurer sur l'avenir ne serait pas réaliste. Mais affirmer que nous continuerons, si nous nous battons avec énergie, confiance et volonté, à faire prospérer notre pays, notre région, nos entreprises et nos concitoyens, oui, c'est un défi que nous lançons aujourd'hui à nos partenaires, à notre Profession ! Nous serons forts ensemble, tournés vers la Méditerranée et l'Afrique bien sûr mais aussi vers d'autres régions du monde, pour que circulent encore et toujours, la pensée, l'intelligence, les biens, la richesse, l'art, la culture et la prospérité. Pour l'avenir de notre pays, notre avenir, l'avenir de nos enfants.