Christophe Perez : "L'Utah est un État technologique incontournable dans l’économie américaine"

 |   |  937  mots
Selon Christophe Perez, l'Utah émerge aujourd'hui comme un état technologique incontournable dans l'économie américaine
Selon Christophe Perez, l'Utah émerge aujourd'hui comme un état technologique incontournable dans l'économie américaine (Crédits : DR)
État à fort potentiel et cible essentielle pour le territoire azuréen, l'Utah est dans le viseur de Christophe Perez, Head of International Networks pour l'agence de développement économique azuréenne Team Côte d'Azur.

Vous avez choisi l'Utah parmi les cibles prioritaires de votre action en Amérique du Nord depuis 1 an. Quelles en sont les raisons ?

Classé plusieurs fois par Forbes comme "Best State for Business", l'Utah émerge aujourd'hui comme un état technologique incontournable dans l'économie américaine. L'ouverture d'esprit et le multilinguisme de sa communauté sont sans égal aux États-Unis. Ses 3 villes principales - Salt Lake City, Ogden, Provo - sont depuis 2013 classées dans le top 5 des villes nord-américaines les plus innovantes au même titre que San Francisco ou New York City ... il y a des chiffres et des tendances qui ne trompent pas. Et ces tendances se confirment alors qu'Abobe se désengage de Silicon Valley pour créer son nouveau Campus high-tech et un centre de R&D - qui emploiera, à terme, près de 900 personnes - à 30 minutes de Salt Lake City. L'Université d'Utah devance à présent le MIT de Boston dans sa capacité à générer des start-ups technologiques.

30 % des sociétés à forte croissance ciblées en Amérique du Nord n'ayant pas encore de présence en Europe sont originaires d'Utah. Des Sociétés comme Domo, Overstock, Vivint, Pluralsight ou encore Doterra et Nu Skin Entreprise sont à la recherche d'une base de déploiement vers l'EMEA. S'il y a une opportunité à saisir concernant l'internationalisation en cours et à venir de ces sociétés à fort potentiel et à forte croissance, nous souhaitons placer la Côte d'Azur en tête de liste des destinations clefs dans la région EMEA pour ces futurs porteurs d'investissements directs étrangers (IDE). Les Jeux Olympiques d'hiver de 2002 ont été un formidable accélérateur pour l'économie de cet État, avec des retombées qui portent toujours leurs fruits près de 13 ans après l'évènement. Avec un taux d'utilisation de 100 %, la reconversion des infrastructures utilisées pendant les Olympiades est un modèle d'inspiration pour beaucoup de sites olympiques. Nous aurions tout à gagner à trouver des synergies et travailler ensemble à l'élaboration d'une stratégie commune pour le high-tech et l'Outdoor.

Pourquoi et comment la Côte d'Azur peut intéresser des investisseurs venus de l'Utah ?

Je peux dire sans trop m'avancer que cette cible reste encore assez "confidentielle". Nos concurrents, Invest-In-UK ou d'autres métropoles françaises, par exemple, ne vont pas sur place. Nous avons donc le luxe d'être parmi les premiers à offrir la destination Côte d'Azur comme hub pour l'Europe et le Middle East. La politique nationale de support à l'innovation via le Crédit Impôt Recherche (CIR) couplée au fait que nous avons des talents disponibles pour monter des équipes de haut niveau, et ce rapidement et efficacement, est un facteur différenciant qui les séduit par son caractère incitatif et attractif. La qualité de vie est un atout que nous n'hésitons pas à mettre en avant car l'Outdoor est dans l'ADN des habitants de l'Utah, ils ont plusieurs parcs nationaux à moins de 3 heures de route de Salt Lake City, et peut-être le meilleur domaine skiable d'Amérique du Nord. Alors forcément, quand vous évoquez le parc National et les stations du Mercantour, ça résonne et quand on est en phase de promotion de la Côte d'Azur, c'est un atout non négligeable.

Quelles sont les clés du succès pour réussir une action de marketing territorial en Utah ?

Nous avons basé notre stratégie avec les interlocuteurs locaux sur une approche gagnant-gagnant en créant des passerelles d'échanges pour faciliter l'accès aux marchés européens via la Côte d'Azur. Notre portfolio de technologies est également un bel atout. Nous offrons à ses sociétés nord-américaines un accès privilégié à nos structures de soft-landing afin de créer un flux naturel et de faciliter l'expatriation vers l'Europe tout en minimisant leur risque. Minimiser le risque pour l'investisseur, offrir un accès temporaire à des locaux partagés au sein de nos pépinières locales, assurer les mises en relation nécessaires pour leur permettre d'évaluer rapidement le territoire, voilà nos meilleurs atouts d'attractivité de la Côte d'Azur. Depuis un an, je travaille à l'obtention du même engagement de service du côté de l'Utah afin de donner un accès privilégié aux CEOs azuréens désireux de tenter l'aventure américaine depuis un "friendly hub" où chaque entité partenaire* locale jouerait le rôle de facilitateur/accélérateur. C'est ce que j'appelle une stratégie gagnant-gagnant.

Qu'attendez-vous de cette action ?

Notre priorité est d'augmenter le flux d'attraction d'investissements directs étrangers depuis l'Amérique du Nord. Nous avons la chance d'être un territoire historiquement très lié aux Etats-Unis et l'investisseur américain reste en 1ère position des employeurs étrangers sur la Côte d'Azur. Capter l'investissement de ces sociétés à forte croissance sur le point de s'internationaliser est notre leïtmotiv, nous voulons miser sur les leaders de demain en proposant la destination Côte d'Azur avant même que toute décision stratégique ne soit prise.Et si nous pouvons construire les bases de ces « friendly hubs » dans d'autres états américains à fort potentiel afin d'étendre notre maillage, nous ne nous en priverons pas, d'ailleurs d'autres destinations sont déjà à l'étude.

(*)

GOED (Governor Office of Economic Development) - UTC (Utah Tech Council) - WTC (World Trade Center Utah) - CS 1893 (Business and Tech Accelerator of SLC) - EDCU (Economic Development Corp Utah) - Utah Chamber (Utah Chamber of Commerce) - Wayne Brown Institute (Venture Accelerator) - UoU (University of Utah)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :