Comment Cannes a remporté Trustech

 |  | 318 mots
Trustech quitte Paris Nord Villepinte pour le Palais des Festivals de Cannes.
Trustech quitte Paris Nord Villepinte pour le Palais des Festivals de Cannes. (Crédits : Dervaux)
Le salon consacré aux technologies du paiement et de l'identification et qui se tenait à Paris-Nord Villepinte quitte la Capitale pour Cannes et se tiendra donc en novembre prochain au Palais des Festivals. Une arrivée dans le Sud qui s'explique par une tactique commerciale offensive.

18 000 professionnels spécialisés du paiement sécurisé, de la connectivité et de l'identification convergeront fin novembre non plus vers Paris Nord Villepinte mais vers la Croisette. Ce salon, qui rassemble plus de professionnels que le MipTV, vient surtout occuper une place dans ce qu'en terme de tourisme d'affaires on appelle la saison creuse.

Marketing territorial

La période hivernale est en effet toujours plus légère en terme d'occupation du palais des congrès et la volonté de la Semec, la société d'économie mixte qui gère le Palais des Festivals, est justement de venir remplir les mois d'hiver. Une volonté qui est impulsée par le Maire de Cannes, David Lisnard, qui n'a pas oublié ses onze années passées à la présidence de la Semec et qui surtout martèle ô combien le marketing territorial est un axe de différenciation et... d'attractivité. Car l'opération séduction menée auprès de Comexposium, l'organisateur (entre autres du SIAL, du Salon International de l'Agriculture ou de la Foire de Paris) s'est faite en équipe, avec l'Aéroport Nice Côte d'Azur et le Syndicat des hôteliers, histoire de montrer que c'est tout le territoire qui sait accueillir et que surtout les capacités sont à la hauteur de l'événement.

Axe business

Trustech est un salon très orienté numérique et nouvelles technologies. Il contribue à placer Cannes sur un autre segment que les manifestations culturelles bien connues comme le Festival du Film, le Mip TV, les NRJ Music Awards... Cette orientation BtoB est renforcée - tous les salons tels les Mipim, Mapic, Lions (Festival de la publicité) sont dans cet ADN - d'autant qu'en février c'est IPEM, l'International Private Equity Market qui organisera sa première édition au Palais des Festivals. Le contrat signé porte sur 5 ans. 2 500 professionnels du monde de l'entreprise et des fonds d'investissements sont attendus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :