François-Pierre Le Page : "Il faut promouvoir la démarche à l'export"

 |   |  415  mots
François-Pierre Le Page préside la commission Rayonnement de la French Tech Côte d'Azur.
François-Pierre Le Page préside la commission Rayonnement de la French Tech Côte d'Azur. (Crédits : DR)
Conseiller au commerce extérieur de la France, celui qui est aussi président de la commission Rayonnement de la French Tech Côte d'Azur explique pourquoi l'internationalisation des entreprises est aussi un facteur d'attractivité du territoire.

L'internationalisation est un passage obligé que vous conseillez aux entreprises ?

Le rôle du conseiller au commerce extérieur de la France est d'encourager, de faciliter la démarche export des entreprises françaises. Nous sommes 4 800 conseillers dans le monde, 1 300 en France et 35 dans le comité régional Nice Côte d'Azur. Mais notre rôle ne s'arrête pas à la mise à disposition de notre expertise au service des PME et des ETI du territoire, c'est aussi de promouvoir cela auprès des étudiants. Dans cet esprit, nous organisons ce 20 janvier à Nice, "Tous ensemble à l'international", un rendez-vous à la fois BtoB et speed-business meeting qui réunit entreprises exportatrices ou tentées par l'aventure et étudiants de toute formation et de tout niveau. L'idée est de permettre aux entreprises de mieux connaître l'exportation et de proposer des jobs aux étudiants désireux de s'inscrire dans la démarche.

L'occasion de porter la bonne parole ?

Le comité régional avait organisé voici deux ans en janvier 2014, une première manifestation dans cet esprit, qui avait réuni 150 étudiants et 50 chefs d'entreprises. Tous les acteurs de l'accompagnement à l'export étaient présents, d'UbiFrance (devenue depuis Business France NDLR) au Medef, de la Coface à bpifrance... Nous souhaitions réitérer l'expérience. Plus de 170 étudiants sont inscrits et nous bénéficions de l'appui de 23 partenaires publics et privés dont Accenture, Schneider Electric, Air France, SFA, Mane, Resistex, la CCI International PACA et la CCI Nice Côte d'Azur, le CIC...

Vous présidez la commission Rayonnement de la French Tech Côte d'Azur. Comment travaille-t-elle ?

"Tous ensemble à l'international" fait partie des actions de la commission. Nous avons également la volonté de créer un French UK Evening, une rencontre simple et décontractée entre start-up azuréennes et des investisseurs, chercheurs de fonds, accélérateurs anglais. Le but serait de permettre aux start-ups du territoire qui souhaitent développer leur présence en Angleterre - soit par l'installation d'une filiale ou par l'ouverture d'un bureau - de bénéficier des conseils de ces professionnels. Le tout serait organisé dans un pub en même temps que le salon IPEM, consacré au financement et qui se tient à Cannes mi-février. Toute start-up désireuse de s'impliquer est la bienvenue. Ces deux événements sont transverses aux problématiques économiques de la région - notamment sur l'emploi et le développement. Le territoire doit devenir le carrefour des affaires de la Côte d'Azur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :