Yvon Grosso : "Nous ne sommes pas des chasseurs de prime"

 |   |  387  mots
Le président de l'UPE06 annonce la création d'un observatoire de la fiscalité.
Le président de l'UPE06 annonce la création d'un observatoire de la fiscalité. (Crédits : DR)
Plan d'urgence pour l'emploi, infrastructures locales manquantes, lancement d'un observatoire de la fiscalité... La rentrée du président de l'Upe 06 se fait sur les chapeaux de roues.

La période des vœux est toujours celle des bonnes résolutions. C'est aussi celle où l'on dresse la liste de ses envies. Et chez Yvon Grosso, les envies sont multiples. Président de l'UPE 06 (qui regroupe Medef et CGPME) depuis 6 ans, ce chef d'entreprises spécialisées dans l'intérim n'est évidemment pas satisfait du plan d'urgence pour l'emploi concocté par le gouvernement.

"Cela ressemble aux vieilles recettes qui n'ont pas fonctionné. On refait les mêmes erreurs du passé. Ce sont des mesures trop verticales, qui montrent surtout que l'on ne veut pas réformer".

Pansement et jambe de bois

La prime de 2 000 € ?

"Cela va créer des effets d'aubaine dans les entreprises. Mais nous, chefs d'entreprises, nous ne demandons rien de plus que la baisse des charges. On nous annonce l'abandon du CICE pour le faire basculer en baisse des charges sociales. Mais pourquoi ne pas l'avoir fait avant ?", s'insurge Yvon Grosso.

Qui ne comprend pas davantage la formation des chômeurs. "Nous allons les former pour quel emploi ? L'apprentissage dès 14 ans est la réponse au chômage".

Observer finement

Parce que la fiscalité est forcément le sujet qui a tendance à fâcher, un observatoire régional de la fiscalité locale sera créé d'ici le premier trimestre. Il réunit les chiffres issus des impôts, de l'Urssaf et de l'Insee.

"Cet observatoire aura une déclinaison départementale. Nous avons décidé de mettre en place cet outil dans le but de bien montrer quel est le réel impact de la fiscalité locale dans l'emploi par exemple. Les investisseurs regardent la fiscalité dès lors qu'ils ont des projets d'implantation. Notre objectif est de tout faire pour que la région soit la plus attractive possible".

Il va sans dire que le tout nouveau président de la Région PACA, Christian Estrosi sera vivement sensibilisé.

Ira ou pas ?

Président de l'UPE 06 jusqu'en juin prochain - les candidatures à sa succession seront connues en mars -  Yvon Grosso ne cache pas vraiment son envie de poursuivre l'engagement dans le milieu économique. A propos de son éventuelle candidature à la présidence de la CCI Nice Côte d'Azur, il botte en touche, précisant simplement qu'il "s'inscrit dans le calendrier" prévu. Pour l'annonce officielle, il faudra donc attendre...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :