Le chinois TechCode s'installe à Marseille : pour quoi faire ?

 |   |  622  mots
(Crédits : DR)
Avec la signature d'un MoU, l'incubateur chinois s'implante dans la Cité phocéenne, ce qui en fait sa première implantation française. Un choix qui relève davantage d'une volonté d'internationalisation que de la simple opportunité. Mais qui doit confirmer.

Les Chinois et la Provence, c'est toujours le grand amour. Après l'accord avec Alibaba qui fait bénéficier les commerçants provençaux de sa plateforme pour adresser le marché chinois, voici TechCode qui pose ses valises dans la deuxième ville de France.

Un choix d'implantation qui doit tout à la stratégie d'internationalisation de la Ville. L'export, le marketing territorial sont des axes qui vont bien aux entreprises et qui vont bien aussi aux collectivités. Marseille le répète beaucoup ces derniers mois : l'internationalisation il y a (presque) que ça de bon. Certes, il y a cette ouverture naturelle vers la Méditerranée et l'Afrique, mais il y a bien d'autres zones à explorer, développer dont... la Chine. Une destination pas si nouvelle puisque le jumelage entre Shanghai et Marseille fête cette année ses... trente ans.

C'est justement l'internationalisation qui a permis à TechCode d'opter pour une installation marseillaise. C'est lors du DLD Innovation qui s'est tenu en septembre à Tel-Aviv que les Chinois rencontrent la délégation de Marseille. Aix-Marseille French Tech y va de sa présentation de l'écosystème. Un écosystème apparemment séducteur pour Erica Huang, la directrice générale de l'incubateur.

Fiançailles et mariage en même temps

De fait, l'arrivée à Marseille de TechCode signe une certaine reconnaissance de cet écosystème. "TechCode est à la bonne adresse", estime Didier Parakian, l'élu en charge de l'économie à la Ville de Marseille.

Dans l'ensemble des 2 000 nouvelles entreprises créées sur le territoire chaque année, 1 000 startups voient le jour. Et puis TechCode c'est aussi une référence : outre la Chine et Tel Aviv, l'incubateur est présent à Berlin, Potsam, Séoul et dans la Silicon Valley. Pas forcément les dernières villes en matière d'innovation. Côté volume et résultats, les chiffres annoncés par la structure chinoise font état de 800 startups incubées au total avec une valeur qui s'élèverait à 6,8 milliards de dollars. L'étape du MoU a été identifiée par Erica Huang comme un mariage - "entre Marseille et TechCode, cela a été le coup de foudre". Un accord que, en terme de business, on appelle plutôt gagnant-gagnant mais qui ici s'apparente à un regard vers la même direction : faire grandir les territoires.

Car l'intérêt de TechCode n'est pas neutre. Si pour Marseille l'opportunité d'offrir des pistes d'internationalisation à ses startups est loin d'être anodin pour l'incubateur chinois il est également une façon de se positionner économiquement. C'est ce qu'explique Erica Huang, précisant qu'il "faut pousser les startups à venir dans nos zones économiques", quand en même temps, Hong Kong présente un intérêt sur le thème des câbles sous-marins. D'autre part, et Daniel Sperling est d'accord avec la directrice générale chinoise, ce MoU est une autre façon d'approfondir la coopération entre Marseille et la Chine. L'intérêt "c'est la taille du marché chinois", rappelle l'adjoint en charge du numérique et de l'innovation à la Ville.

Et maintenant ?

Un premier déplacement d'entreprises innovantes devrait être prochainement organisé. La sélection des secteurs qui seraient le plus en adéquation avec les besoins des zones chinoises sera prochainement affinée. "Nous verrons si cela est plutôt IoT ou e-santé", précise Daniel Sperling qui en remet une couche sur le potentiel marseillais et cette "nouvelle route de la soie qui s'ouvre à nous à l'aube des smart cities". Du côté d'Aix-Marseille French Tech on affirme que les bonnes nouvelles niveau international, ce n'est pas fini. Une annonce en forme de teasing... Ou quand l'export paye, que l'on soit une entreprise comme une collectivité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :