Où en est la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur ?

 |   |  506  mots
(Crédits : DR)
Née pour représenter le territoire niçois sous les cieux parisiens, elle est depuis un an également la représentation de la Région Provence Alpes Côte d'Azur. Une façon de montrer les forces d'un vaste territoire qui porte trois métropoles et des entreprises bourrés d'innovation. Le credo, c'est développement et business.

Il y a les entités délocalisées qui présentent les produits issus des terroirs. La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur met aussi les spécificités locales en avant, sauf qu'ici c'est de startup et entreprises innovantes dont il s'agit.

Inaugurée en 2014, la structure part de l'idée qu'il faut montrer autre chose que le soleil et les palmiers, que le territoire azuréen a besoin de davantage faire connaître son autre facette, industrielle et entreprenariale.

C'est aussi une façon de participer à la stratégie de marketing territorial, et ça, c'est la quasi obsession du Maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur, Christian Estrosi qui n'hésite pas à redire quelle est sa vision industrielle et a mouiller le maillot quand il faut promouvoir, encourager, soutenir... sur les réseaux sociaux y compris.

Tissu identifiable

"Notre objectif est de faire savoir ce qui se passe sur le territoire, de rendre le tissu économique identifiable, de dire que Provence Alpes Côte d'Azur est la région qui apporte l'accompagnement le plus complet. Posséder une implantation à Paris permet de développer les réseaux, les opportunités de rencontres, d'affaires. C'est pour permettre tout cela que nous avons mis en place nos Matinales économiques et nos Rendez-vous de l'innovation", détaille Virginie Atlan qui dirige l'ensemble. Et qui insiste d'ailleurs pour dire que cette Maison "délocalisée" n'est pas qu'une jolie vitrine, citant des exemples concrets, expliquant que c'est un travail commun avec l'agence de développement économique Team Côte d'Azur, qui a permis l'installation de la startup The Lolies, que c'est ici que la Blue Coast Brewing Company, la bière artisanale implantée à Nice a rencontré la grande distribution, que MyCoach y signe ses partenariats, qu'Ellcie-Healthy, la startup qui développe les lunettes anti-endormissement y a puisé les bons conseils pour s'implanter sur la Côte d'Azur...

Métropole maison 2

Faire encore mieux

"Nous avons à cœur d'apporter du conseil, de permettre aux entreprises innovantes de faire un saut créatif dans leur développement, d'offrir une mise en avant plus audacieuse", poursuit Virginie Atlan, fière d'affirmer que le modèle de la Maison suscite les intérêts d'autres territoires qui seraient prêts à s'inspirer de l'idée.

Elle n'hésite pas d'ailleurs à dire aussi qu'ici les entreprises innovantes ont la capacité à gagner une plus-value plus rapide parfois que dans les pépinières. Parce que "ceux qui ont réussi n'hésitent pas à aider ceux qui démarrent".

Les objectifs de développement de la Maison sont de multiplier les rencontres entre acteurs économiques de différentes tailles et de porter le développement économique d'un territoire qui, fort de ses 5 millions d'habitants, dispose de quatre French Tech, d'accélérateurs, de pépinières et de startups dont on ne peut qu'espérer qu'elles deviennent les PME de demain. Et qu'à leur tour elles aident les jeunes pousses. Une déclinaison business du cercle vertueux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :