Approbans à l'assaut des Big Four

 |   |  622  mots
(Crédits : Dado Ruvic)
Le cabinet dédié aux affaires financières basé à Marseille et Paris pose ses ambitions : il sera "comme un big, mais en petit". Sa fusion avec Avafi Partners basé à Aix-en-Provence et la conjugaison d’activités complémentaires lui permettent désormais de proposer une offre globale.

Le traité de fusion a été signé le 29 janvier dernier, une opération qui sera finalisée juridiquement mi-mars. Approbans, cabinet de conseil opérant dans les métiers de l'audit financier et le restructuring fondé à Marseille par Pierre Chauvet en 2011, et Avafi Partners, cabinet de fusions-acquisitions et d'évaluation financière créé à Aix-en-Provence par Marine Vallot en 2013, ne formeront dès lors plus qu'un. Le rapprochement géographique est déjà effectif, puisque les collaborateurs - neuf au total dont deux recrutés en 2017 - regroupés à présent sous une seule marque, Approbans, sont désormais à pied d'œuvre au sein de nouveaux locaux marseillais ainsi qu'à Paris. Reste à présent à mettre en œuvre la stratégie de développement qui concourra à remplir l'objectif de croissance fixé : multiplier par trois la taille du nouveau cabinet sous trois ans.

Anticiper davantage sur les fusions/acquisitions

Ce sont les spécificités conjuguées d'Approbans et d'Avafi Partners qui permettront d'atteindre ce but. Car si l'idée de fusion a fait son chemin, c'est du fait "d'une vraie complémentarité de nos activités", avance Pierre Chauvet. Ce rapprochement permet ainsi de proposer une offre complète, globale. Ce n'est pas si courant sur le marché de la finance. "Historiquement, il s'agit bien de deux métiers distincts. Les fusions/acquisitions sont portées par les banques d'affaires, tandis le due diligence l'est par les cabinets d'audit", précise Marine Vallot. Les rares acteurs du secteur à proposer aujourd'hui une offre globale en la matière restent les grands cabinets d'audit, à l'instar d'un KPMG, un PricewaterhouseCoopers, un EY ou un Deloitte. De là à dire qu'Approbans joue à présent dans la cours des Big, il n'y a qu'un pas... Le positionnement est perçu de façon positive par les clients du cabinet, il devrait permettre d'en séduire davantage encore. "Les PME ou des ETI qui veulent de l'expertise multiplient généralement les prestataires du fait de leur taille. La tendance du marché lors d'une opération financière, c'est de leur recommander un auditeur. Le fait d'intégrer ce service nous permettra d'être réactifs, plus efficients et d'anticiper davantage, notamment lors d'opérations de fusions/acquisitions. Elles enregistrent en effet un gros taux d'échec, de l'ordre de 50 %, ce qui est dû principalement au poste acquisition. L'activité d'audit, réalisée plus en amont, permettra donc de prendre en compte ce poste au plus tôt", poursuit Marine Vallot.

Fidéliser les clients

D'autant qu'aux dires de Pierre Chauvet, Approbans dispose "de contacts pas encore exploités à ce jour, et aujourd'hui en attente de ce que l'on propose". Le cabinet, qui a réalisé en consolidé en 2017 25 opérations financières, de taille évaluée entre 10 et 15 M€ de valeur d'entreprise (une estimation médiane), va pouvoir ainsi accepter des demandes supérieures en termes de volume. Mais s'ils se fixent des objectifs relatifs à la taille du cabinet, les trois associés - Pierre Chauvet, Marine Vallot et Vildan Merdan - n'envisagent pas pour autant de tripler aussi le nombre d'opérations sous les mêmes échéances. La croissance se veut en effet maitrisée, l'idée étant plutôt d'accompagner les clients sur le long terme et de travailler avec eux d'autres sujets d'ingénierie financière. En un mot, profiter de cette offre globale pour garder captive cette clientèle et la fidéliser. "Il s'agit d'un métier où le facteur principal reste la confiance. Elle est difficile à acquérir et à garder. Lorsqu'une entreprise a trouvé son cabinet, elle n'a généralement pas envie d'en changer. A nous donc de capitaliser sur cette confiance par le rapprochement de nos activités", conclut Pierre Chauvet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :