Monaco, là où l'innovation est (aussi) très smart

 |   |  481  mots
(Crédits : DR)
La Principauté, connue pour son côté glamour, est aussi une terre d'innovation. Discrètes mais pas moins performantes, les entreprises font clairement partie des moteurs de l'économie qui ne doit donc pas tout aux paillettes et au luxe. Dans son numéro actuellement en kiosque, La Tribune décrypte la stratégie du Rocher, une smart country offensive. La Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur apportera aussi son éclairage le 25 juin prochain pour une matinale spéciale.

Alors que le festival de télévision s'achève, que le Grand Prix de Formule 1 y a attiré en mai dernier le monde sportif et aussi le monde de l'événementiel, "people" y compris, Monaco travaille à une stratégie qui façonne un autre visage à son économie. Parce que les défis majeurs mondiaux passent (aussi) par lui, le Rocher le plus célèbre au monde s'en empare. Si on connaît la fibre environnementale de son Prince souverain, beaucoup ignorent encore l'ambition "smart" de ce territoire de 2 km2.

Et pourtant, Monaco a défini clairement des enjeux et objectifs orientés smart country. C'est tout ce pan de la stratégie de développement économique que La Tribune décrypte dans un supplément consacré à l'ambition smart country du pays.

De la façon dont MonacoTech - l'incubateur-accélérateur co-fondé par le gouvernement et Xavier Niel, via Monaco Telecom - fait fructifier les pépites innovantes venues du monde entier - ça, c'était inscrit dans la feuille de route - aux PME qui font preuve d'adaptation afin de s'adapter au marché, Monaco a bien l'intention de prendre sa place sur la carte du monde numérique. C'est exactement le propos du Ministre de l'économie Jean Castellini qui détaille dans un entretien accordé à La Tribune comment le gouvernement déploie ses ambitions.

Décrypter la vision "smart", numérique et innovante de la Principauté est aussi le thème de la Matinale économique organisée le 25 juin prochain par la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur et dont La Tribune est partenaire. Un rendez-vous délocalisé au Grimaldi Forum qui s'intéressera plus particulièrement au thème de "la santé et de la transformation numérique, comment protéger nos citoyens et nos territoires ?". Un rendez-vous co-animé par Virginie Atlan, la directrice de la Maison de la Métropole Nice Côte d'Azur et par Jean-Christophe Tortora, président de La Tribune, mais surtout une Matinale transfrontalière puisqu'elle a prévu d'évoquer les liens construits et en construction entre la Métropole Nice Côte d'Azur et sa voisine Monaco. Frédéric Genta, en charge de la transition numérique de la Principauté, introduira le sujet alors que les exemples concrets seront développés par entre autres, Philippe Peyrard, le créateur des lunettes intelligentes et connectés Ellcie-Healthy, Olivier Guérin, l'adjoint au Maire de Nice en charge de la santé et par Philippe Brunner, chef de service au Centre Hospitalier Princesse Grace. Bernard Fautrier, ministre plénipotentiaire, sera également présent pour évoquer le rôle que joue la Fondation du Prince Albert II de Monaco, Fondation dont il est le vice-président. Autant de démonstrations que la stratégie d'innovation du Rocher est smart tout en n'étant pas que numérique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :