Comment bpifrance travaille sa stratégie de communication

 |   |  511  mots
(Crédits : DR)
Avec ses slogans qui interpellent, la banque publique d'investissement a su moderniser son image et susciter l'intérêt des entrepreneurs. Ce qui était bien le but. En décidant de se structurer avec des compétences renforcées – venues de l'extérieur pour certaines – l'établissement veut continuer à faire parler en mettant en avant les entrepreneurs.

Entrepreneurs, "vous envoyez du bois, nous envoyons du blé", "Allez vous faire voir ailleurs"... Pour parler aide au développement ou à l'export, bpifrance n'a pas eu peur de choisir un axe de communication détonnant et des slogans que pourrait bien lui envier la dernière agence de com à la mode.

Il faut dire que quand on est un établissement de financement des entreprises et que l'on se présente comme un réseau social d'entrepreneurs avec une banque autour, que l'on a plein de solutions prévues pour accompagner les projets d'innovation ou d'international, l'intérêt - pour être efficace - c'est de naviguer entre la gentille provocation et la redoutable efficacité. Le ton de l'humour et le jeu de mots sont là pour ça, et ça marche.

Attractivité des pôles

Ça marche même tellement bien que la communication, dirigée par Patrice Begay, a décidé de renforcer sa structuration. Et de s'organiser en 6 pôles, dont l'un consacré aux "marque et image" piloté par Brigitte Legros, un autre aux "projets et benchamark" animé par Cécile Delaplanque, un troisième encore aux "Evénements et contenus", sans oublier "l'international et réseau bpifrance Excellence", dirigé par Hélène Ratti. Presque mieux qu'une agence on vous dit.

Surtout que des compétences ont été recrutées - en plus de promotions internes - à l'extérieur pour cela. Chez les entreprises notamment, comme le prouvent l'embauche de Sébastien Marchand, un fidèle de Patrice Bégay spécialiste de l'industrie des médias et des réseaux sociaux, ex-France 24 et Eurosport, et celle de Julien Noronha, co-fondateur de Widoobiz, professionnel des contenus et de l'événement.

BPifrance équipe

Vision stratégique

Bien évidemment derrière les expressions qui percutent, tout est question de stratégie.

L'un des pôles s'attache par exemple aux partenariats sportifs pilotés par Sabina Cristova qui supervise aussi la communication interne du groupe. Une quarantaine de "contrats" de ce genre sont actifs sur l'ensemble de l'Hexagone et concernent plus de 10 000 entreprises.  Et si bien évidemment, l'image sportive est toujours porteuse de valeurs positives, il est ici surtout de question de créer des conditions à des relations business.

"Il faut anticiper le marché, il faut être en avance sur les tendances", dit Patrice Begay, directeur de la communication et Bpifrance Excellence. "Nous sommes la banque de la niaque dans les territoires, au côté des régions et de nos partenaires bancaires et investisseurs. Nous continuerons à avoir des pubs cash, drôles, plus en avance. Sur l'investissement nous sommes devenus la première société de gestion pour le compte de tiers. En 2019, Bpifrance va être encore plus internationale. Il faut agir contre la résistance au changement, bousculer les codes". Avec une ligne de conduite : "restons client centric avec une marque forte et puissante au service des entrepreneurs de tout le pays. Notre proximité humaine et cette confiance inaltérable c'est notre force et ce qu'apprécient les entrepreneurs". Et c'est bien connu, on ne change pas une équipe qui gagne...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :