Geoffroy Roux de Bézieux : la victoire du "régional" de l'étape

 |   |  683  mots
(Crédits : DR)
C'était le chouchou des patrons de Provence Alpes Côte d'Azur : il est désormais celui de tous les patrons de France. Très investi dans les territoires, le nouveau président du MEDEF en connaît bien les tenants et les aboutissants. Normal, il est aussi le dirigeant d'entreprises implantées en région, notamment en Côte d'Azur et en Provence.

Finalement, la deuxième tentative est la bonne. Comme quoi, patience et longueur de temps font plus que force ni que rage... Déjà candidat il y a 5 ans, Geoffroy Roux de Bézieux a su à l'époque se rallier au panache blanc de Pierre Gattaz, formant avec Patrick Bernasconi un trio complémentaire. A nouveau engagé dans la course à la présidence du syndicat patronal, celui qui était jusqu'à présent vice-président en charge de l'économie et du numérique, est arrivé dans l'élection avec sa très bonne connaissance des territoires et son attitude décomplexée.

L'homme de terrain (s)

De quoi séduire au moment où il est question de modèles économiques qui changent, d'empreinte numérique et tutti quanti. De quoi séduire justement les patrons en région. En Provence Alpes Côte d'Azur, c'est exactement ce qu'il s'est passé puisque le conseil d'administration du MEDEF PACA - l'UPE06 avait fait part de la même préférence quelques jours plus tôt - s'était prononcé le 28 juin dernier pour GRDB comme on l'appelle, à 80,3 %.

Autant dire que son élection ce 3 juillet réjouit les patrons des patrons azuréens, alpins et provençaux.

Car Geoffroy Roux de Bézieux est un peu le "régional" de l'étape. En effet, le dirigeant de Notus Technologies possède dans les Alpes-Maritimes, l'enseigne Chullanka, qui fait sa place dans l'univers du sport outdoor et dans les Alpes de Haute-Provence, Olivier & Co, la marque crée par Olivier Baussan, spécialiste de l'huile d'olive et de condiments, dont il encourage les velléités à l'export. Mais il est aussi impliqué en Ariège ou dans la Loire.

Incarnation

"C'est un adhérent de l'UPE06 qui est le nouveau président du MEDEF", rappelle mi-rieur, mi-sérieux le président de l'Union pour l'entreprise, soulignant que Geoffroy Roux de Bézieux est bel et bien membre du syndicat patronal azuréen et que c'est sur les terres niçoises qu'il a effectué sa première visite en tant que candidat. Mais ce que salue Philippe Renaudi, c'est la volonté de GRDB de mener la transformation des entreprises et du MEDEF. "C'est à l'entreprise d'imaginer le monde de demain, ce n'est pas au gouvernement". Plus largement, l'ancien fondateur de ThePhoneHouse semble être la bonne personne pour "être à l'avant-garde de ce qui nous attend dans 5 ans".

"Geoffroy Roux de Bézieux incarne parfaitement cette mouvance du changement du monde qui s'opère", renchérit Johan Bencivenga, le président de l'UPE13. "L'économie s'est mondialisée, numérisée. Devant ces mouvements de fond, il a été identifié comme celui le plus à même d'appréhender l'évolution du temps". Et ça, c'est parce qu'il a très tôt "compris que la technologie allait bouleverser nos modèles classiques", ajoute le président du MEDEF PACA. Et alors que l'on parle de l'image - à modifier aussi - de l'organisation patronale, Jean-Luc Monteil assure que justement, avec son parcours - il a commencé chez L'Oréal avant de passer du côté des nouvelles technologies et de co-fonder ThePhoneHouse - Geoffroy Roux de Bézieux à la dimension pour représenter à la fois "le patron de startup mais aussi celui qui est issu de l'économie traditionnelle. Il incarne un MEDEF attentif aux entreprises et pas seulement aux entrepreneurs". Et puis, "il connaît bien la maison (le MEDEF NDLR), il sera donc efficace". Surtout que dans un contexte "où les grands raouts paritaires ont vécu", sa vision et sa proximité avec le terrain sont inévitablement des atouts. Et comme souvent dans ce type d'élection, c'est au moment où tout finit que tout commence vraiment. Prochain et premier rendez-vous de Geoffroy Roux de Bézieux dans le costume présidentiel, en août prochain pour la traditionnelle Université d'été qui se tient à Jouy-en-Josas. Le thème : les 20 ans de l'organisation. Autant dire le meilleur moment pour faire le bilan et se projeter dans le futur. La concordance des temps ne saurait être plus parfaite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :