Pourquoi le port de Marseille se rapproche de celui d’Hambourg

 |   |  333  mots
(Crédits : Marisa04/Pixabay)
En signant un accord de partenariat, les ports de Marseille et Hambourg veulent rapprocher leurs compétences pour lutter contre les nuisances provoquées par leur activité. De plus, les deux infrastructures se trouvent juste à côté d’un grand projet d’aménagement urbain.

Près de 1400 km séparent Marseille de Hambourg, pourtant les deux ports ont des profils assez proches. "Il y a beaucoup de similitudes, ce sont des ports de ville où l'activité croisière est importante tout comme celle des conteneurs qui connaît une forte progression", juge Christine Cabau-Woehrel.

La directrice générale du Grand Port Maritime de Marseille qui s'est rendue dans la ville allemande pour signer un accord avec le port d'Hambourg, reconnaît que "cela doit nous permettre de partager nos expériences et de travailler ensemble pour réduire nos impacts sur les usages urbains".

Une démarche qui s'inscrit dans celle de la smartcity et des smartports. "Il y a la contrainte de la ville, nous devons trouver des solutions sur la circulation ou l'énergie, c'est le début d'une histoire", avance Christine Cabau-Woehrel. Dans les faits, des groupes de travail vont être constitués, l'objectif est de proposer de premières solutions concrètes d'ici un an.

Hafencity, l'Euromediterranée d'Hambourg

Un rapprochement qui peut surprendre, les ports de Marseille et Hambourg étant concurrents européens. "Il n'y a que des sujets communs", promet Christine Cabau-Woehrel. "Les deux ports vont échanger pour faire face à la concurrence internationale", surenchérit Peter Tschentscher, le maire d'Hambourg.

Il faut dire que la deuxième ville allemande à un autre point commun avec son homologue française : une vaste zone urbaine peri portuaire est en cours d'aménagement, Euroméditerranée pour Marseille et Hafencity à Hambourg.

"C'est un accord de port à port, mais aussi d'aménageur à aménageur", explique Hugues Parant, directeur d'Euroméditerranée. Les deux entités ont également officialisé une coopération, pour le développement et la planification urbaine, ainsi qu'au sujet de la gouvernance.

Car tout n'est pas identique. "Les méthodes sont différentes, la ville d'Hambourg a attribué les terrains au port, nous cela a été l'inverse, mais cela commence à changer et ils doivent apprendre un nouveau métier", poursuit Hugues Parant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :