Les ambitions (niçoises) et françaises du luxembourgeois Metrum

 |   |  593  mots
(Crédits : Leowolfert - Fotolia.com)
C’est depuis Nice que la société spécialisée dans le conseil en transformation digitale des organisations entend étendre ses ramifications pour conquérir le marché hexagonal, notamment ses PME.

Née en 2003, la société de conseil luxembourgeoise Metrum, filiale dédiée à la transformation digitale du groupe Resultance spécialisé dans l'organisation et l'amélioration de la performance des entreprises, veut se faire une place en France. Dorée si possible. "C'est un marché que nous travaillons depuis déjà 8 ans, notamment par le biais des grands comptes", explique son dirigeant, Antoine Ngo. Dans son portefeuille-client, des grands industriels comme Vilmorin, Jacquet, Virbac, Sanofi, ArcelorMittal... auxquels elle propose trois types de métiers : le conseil en transformation digitale, le déploiement de solutions de mesure et de pilotage de la performance, et le développement d'applicatifs métiers, qu'ils soient sur-mesure ou en catalogue à travers son progiciel Odoo, un ERP open source pensé pour les PME et TPE. Lesquelles constituent une cible privilégiée pour l'agence niçoise de Metrum, ouverte fin 2017 et représentée par Fabien Burri, à partir de laquelle l'entreprise entend rayonner dans un premier temps sur le quart Sud-Est avant d'étendre ses ramifications plus au nord de l'Hexagone.

Nice, porte d'entrée stratégique

"C'est notre projet avec ArcelorMittal Fos qui nous a poussés à chercher une implantation en France". Celui-ci consiste au développement et au déploiement d'indicateurs de pilotage des flux logistiques sur son site provençal afin d'en améliorer la performance. Nice avec son aéroport international et sa position centrale entre les bassins lyonnais et marseillais "répondait à notre cahier des charges". Mais pas que. "Il y a dans ce choix d'implantation quelque chose de l'ordre du feeling auquel l'accueil du territoire en général, et de son agence de développement Team Côte d'Azur en particulier, a largement participé". Et Antoine Ngo de poursuivre : "On constate sur le territoire azuréen un engagement fort sur tout ce qui concerne l'IoT, le Big Data et l'IA, des technologies qui président à l'évolution actuelle du marché du conseil, ainsi qu'un vrai travail autour de l'industrie 4.0 dont Metrum tire son ADN". Autrement dit, des affinités sectorielles "qu'il s'agit d'approfondir en collaboration avec des entreprises locales pour développer une offre de services sur ces sujets qui correspondent à des axes de croissance stratégiques du groupe Resultance". Lequel emploie 80 personnes pour un chiffre d'affaires consolidé de 10 M€ (2018). Metrum et ses 25 salariés y contribuent à hauteur de 2,3 M€.

Objectifs

Le groupe luxembourgeois, "dont la force du modèle est de s'engager sur les résultats", ambitionne de multiplier par deux ses facturations d'ici à trois ans en s'appuyant plus particulièrement sur le volet digitalisation. Dans ce cadre, c'est donc Metrum qui devrait porter une bonne part de la croissance. D'où l'intérêt que revêt le marché français, "porteur du plus gros potentiel mais aussi du plus gros effort de pénétration". Si l'agence niçoise ne compte actuellement que 2 personnes, elle devrait se constituer, à moyen terme, un pôle de développeurs, aujourd'hui actif depuis le Luxembourg. En attendant, elle s'est fixée comme objectif d'engendrer dès 2019 un chiffre d'affaires de 200 K€, puis de 500 K€ l'exercice suivant, à la fois sur ses clients existants et sur de nouveaux. A l'instar de cette PME industrielle du pays grassois spécialiste des matières premières aromatiques qui lui a confié la réorganisation de son système informatique pour mieux accompagner sa forte croissance. "Nous avons la volonté de reproduire à Nice ce que nous faisons au Luxembourg où nous travaillons avec les agences gouvernementales à la promotion et à l'accompagnement de la digitalisation des PME", conclut Antoine Ngo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :