Pourquoi Delta Festival intègre l'innovation dans son modèle

 |   |  520  mots
(Crédits : DR)
Créé il y a 5 ans à Marseille, celui qui était au départ un festival de musique fait évoluer son contenu d'année en année. En faisant venir des startups et des entreprises innovantes, l'événement veut remplir une mission : nouer le lien entre les jeunes et l'économie.

Au départ, l'idée est de créer un événement pour les jeunes, par les jeunes. "Il manquait un projet de cette dimension. Nous nous sommes mis en tête de donner vie à un événement, national, qui serait une sorte de vitrine des talents", explique Matthieu Predal, le directeur général de l'association organisatrice.

La première édition, en 2015, lie musique et sport. Pour donner de l'envergure, le festival s'appuie sur les associations étudiantes un peu partout en France. Le succès est au rendez-vous et encourage l'équipe. Qui pour la seconde édition, intègre un village artistique. Puis ce sera le développement durable... A chaque année, un thème nouveau, ancré dans les préoccupations actuelles, avec toujours la même philosophie comme fil conducteur : être une vitrine et "parler" aux jeunes.

Test en direct

Au fond, Delta Festival c'est un prétexte - certes ludique et festif - pour raconter le territoire. "C'est un laboratoire, un lieu test", résume Matthieu Predal.

En intégrant la thématique innovation et en accueillant un Village qui rassemble toutes celles qui naissent sur les territoires de France et de Navarre, c'est à nouveau ce lien que veut nouer l'organisateur entre les jeunes générations et l'économie. En effet, quoi de mieux que ce qui se fait de nouveau pour titiller les curiosités ? "Le Village de l'innovation veut apporter une vraie plus-value afin de connaître les innovations du moment", quelles qu'elles soient. Faire venir des startups... l'exercice est déjà beaucoup pratiqué. Pour se distinguer, les jeunes pousses viennent de tout horizon et de toutes latitudes. Leur sélection est rigoureuse affirme Matthieu Predal, et l'objectif, au-delà de l'aspect convivial, est de permettre aux entreprises innovantes de bénéficier d'un test utilisateur en direct. "Nous voulons valoriser les idées, l'entreprenariat et générer du flux".

L'édition 2019 qui se déroule du 5 au 7 juillet a choisi de placer le focus sur la Green Tech, la Tech For Good, la réalité augmentée, le droits des femmes et le bio-mimétisme. Des sujets qui touchent au développement durable, à la communication, aux nouveaux modes de consommation...

Faire circuler les idées

Rapprocher les jeunes de l'économie est parti d'un constat, celui d'un éloignement des premiers de l'univers BtoB. "Nous jouons les go-between, nous avons un devoir de sensibilisation", confirme Matthieu Predal. "Nous sommes persuadés que cela apporte une plus-value à l'innovation et permet de comprendre les nouvelles technologies. Et quoi de mieux qu'un grand rassemblement pour faire circuler les idées".

Si tout événement festif renforce l'attractivité du territoire, créer une vitrine qui touche un public assez éloigné de l'économie, y contribue tout autant. Passer par la culture pour déclencher la curiosité, susciter l'intérêt, modifier le regard, voire susciter des vocations c'est peut-être l'une des meilleures façons d'atteindre l'objectif. Delta Festival, devenue une PME dans son fonctionnement, emploie 7 personnes et une quinzaine de stagiaires, et s'autofinance à hauteur de 80 %, les 20 % restants étant apportés par les sponsors et la billetterie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :