Quand Alain Weill et SFR investissent 400 M€ dans les Alpes du Sud

 |   |  414  mots
(Crédits : DR)
C'est via un AMEL, appel à manifestation d'engagements locaux, que SFR s'implique dans le déploiement de la fibre dans les départements des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Un chantier, le plus important de France, qui concerne près de 304 000 foyers soit 800 000 habitants. La venue en terre alpine ce 11 juillet pour officialiser la chose du PDG d'Altice France - SFR et de Patrick Drahi, le président du groupe, dit aussi beaucoup de l'importance du sujet.

La Tribune - L'AMEL, qui concerne le chantier des Alpes du Sud, est-il un bon dispositif pour encourager le déploiement de la fibre ?

Alain Weill - Assurément. Ce dispositif mobilise pleinement les capacités d'investissements privés. Altice-SFR investit massivement pour déployer le Très Haut Débit partout sur le territoire. Nous sommes par ailleurs un partenaire historique des collectivités locales. Que ce soit au sein des Métropoles en zones très denses ou zones AMII, sous la forme de DSP ou d'AMEL à l'échelle d'un Département ou d'une Région, il est très important pour nous de travailler en partenariat avec les territoires, leurs élus, les acteurs économiques présents, pour réussir ensemble à déployer la fibre au plus vite pour les habitants et les entreprises qui la souhaitent et même l'attendent.

Ce chantier est le plus important de France. Quel investissement a-t-il nécessité ?

Ce projet concerne une région, la région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur et 3 Départements, les Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes et les Bouches-du-Rhône ; c'est effectivement le plus grand AMEL Fibre de France. Altice France, via SFR FTTH, investit ici plus de 400 millions d'euros pour apporter la fibre à 304 000 foyers en 4 ans. Nous prenons la suite des travaux que le Syndicat Mixte Ouvert Sud THD a entamé, dans un rythme que ce SMO et les collectivités régionale et départementale ont souhaité accélérer.

Quel doit être le rôle des opérateurs dans le développement des territoires hors métropoles, à l'heure où de nouvelles méthodes de travail émergent ?

Tous les territoires ont besoin de Très Haut Débit aujourd'hui. Parce qu'elle a cette capacité à rapprocher, connecter des lieux magnifiques de par leur environnement mais plus difficile d'accès, la fibre contribue à effacer les distances, elle permettra aux gens de rester ou revenir vivre, travailler, sur leur lieu de prédilection. C'est un sujet essentiel pour les villes et métropoles, aussi pour les communes rurales qui peuvent connaître un nouvel élan avec le déploiement de cette nouvelle infrastructure de télécommunications. En conservant tous les atouts qu'elles ont déjà, leur vraie qualité de vie. Par ailleurs SFR est aussi lutte en première ligne pour lutter contre la fracture numérique, avec la Fondation SFR nous œuvrons pour que le numérique concerne toutes les populations, y compris les plus fragiles ou les plus éloignées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :