Estrosi, Muselier, Castaner, ces sudistes plébiscités pour "réinventer la France"

 |   |  923  mots
(Crédits : Eric Gaillard)
Ils sont respectivement 11ème et 19ème à égalité dans le classement issu du sondage IFOP pour La Tribune et Europe 1. Considérés comme pouvant être acteurs du monde d'après, le maire de Nice, le président de la Région Sud et le ministre de l'Intérieur, ex-maire de Forcalquier, ont un autre point commun, celui d'être appréciés des chefs d'entreprises.

Il y a l'avant et l'après confinement. Et un jour, il y aura aussi l'après crise. Pour l'heure, ce sont bien les contours de cette dernière - quelle forme, quelle durée, quelle sévérité - qui interroge, inquiète et contribue à poser les bases de ce fameux monde d'après, avec des desiderata très arrêtés.

C'est ce que montre le sondage réalisé par l'Ifop pour La Tribune et Europe1, où il apparaît évident que façon de consommer, hygiène de vie, sorties, relation au travail sont bouleversées, remises en question, et pour beaucoup, à réinventer.

Pour façonner ce monde d'après, certains noms de la vie civile ou politique française sont perçus, plus ou moins fortement, comme pouvant être acteurs de cette période post-Covid-19.

Des acteurs auxquelles on ne s'attend pas forcément, à l'instar de Didier Raoult, considéré comme la troisième personnalité la plus à même d'apporter sa contribution à un monde tout nouveau.

Cependant le patron de l'IHU Infection Méditerranée n'est pas le seul Sudiste à être considéré comme capable d'apporter sa pierre à l'édifice.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :