Marseille : quel programme économique pour Michèle Rubirola ?

 |   |  610  mots
(Crédits : DR)
Son potentiel est souvent loué, ses atouts aussi mais pourtant la deuxième ville de France peine encore à prendre toute son envergure. Transport, foncier et habitat sont des points essentiels à améliorer et c'est un diagnostic largement partagé. Quels seront les axes économiques de Michèle Rubirola ? Qui pour cette partie de son programme électoral s'était appuyée sur une dirigeante d'entreprise, Olivia Fortin, s'assurant d'une approche terrain. Quels sont les projets ou idées qui pourraient aussi s'inspirer du programme de Samia Ghali ?

Elle l'a écrit et elle l'a dit, son projet global pour Marseille a un horizon, celui de 2026. "Pas 2040". Un projet global qui doit avoir des effets les plus rapides possibles, entendant, comme elle l'a d'ailleurs souligné dans sa première allocution en temps que Maire, que "les chantiers d'aujourd'hui sont l'avenir de demain".

De la cohérence

Des chantiers qu'il faudra ouvrir vite pour beaucoup, qui prendront plus de temps pour d'autres. "Nous n'allons pas demander aux Marseillais d'attendre 2040. Il faut des mesures immédiates et d'autres qui auront une incidence sur le long terme. Nous ne sommes pas utopistes. Nous savons très bien que certains choix ne seront effectifs qu'après 2026, mais les décisions devront être prises...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2020 à 16:21 :
J'ai une petite idée:
augmentation des dépenses sociales
augmentation des coûts de fonctionnement de la municipalité (recrutement d'agents planteurs de salades dans des jardins urbains...)
augmentation de la taxe foncière
Réponse de le 07/07/2020 à 7:40 :
....du stationnement , taxe d'immigration , patente de vente de drogue ......que de pistes !
a écrit le 06/07/2020 à 7:46 :
Bon courage pour gérer la ville du copinage de l’influence excessive du syndicat et de sa cogestion des services municipaux
a écrit le 05/07/2020 à 20:22 :
Marseille la verte ... pastèque !
a écrit le 05/07/2020 à 11:20 :
Premier objectif, un audit complet des comptes de la Mairie.
Ensuite sortir tous les cadavres des placards pour les enterrer légalement.
Enfin, remettre Marseille sur le chemin du Droit.
Ça va pas être une sinécure, d'autant qu'à Marseille ils ont la gâchette facile.
a écrit le 04/07/2020 à 19:42 :
Une priorité sociale pour Rubirola : gruger la Sécu pour faire campagne...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :