La digitalisation du commerce de proximité a-t-elle vraiment eu lieu ?

 |   |  1451  mots
(Crédits : DR)
L'arrêt brutal de l'activité économique a remis en question les modèles traditionnels, poussant ceux qui hésitaient encore à s'engager dans un virage numérique, par ailleurs synonyme encore pour beaucoup, de terre inconnue. La digitalisation s'est-elle réellement accélérée ? Quel bilan pour les plateformes et initiatives nées au début de la crise ? Quels freins persistent encore ?

C'est une crise qui a remis - et remet encore - en question business modèle, habitudes, approches du marché et autres certitudes ancrées. En stoppant net l'activité économique dans ses formes traditionnelles, la Covid-19 a totalement chamboulé les acquis. Le virus a aussi joué le rôle de révélateur, montrant là où les points faibles l'étaient vraiment, là où les points forts pouvaient servir de relais aussi.

Si le confinement provoqué par la crise sanitaire a semble-t-il été synonyme, pour le consommateur, de plus forte prise de conscience de la formidable diversité et proximité qu'offrait le commerce de centre-ville, il a été, pour ce commerce-ci, un profond élément de mise à plat du modèle économique.

Le digital, allié et non ennemi

Tous les commerces ont été impactés, à plus ou moins fort degré. Mais ce qu'a révélé le confinement, tous secteurs confondus, c'est l'indispensable appui que constitue le digital. Pour les commerces ayant déjà entamé le virage, être équipés d'outils numériques et surtout de la stratégie qui va avec, a permis de conserver un certain niveau d'activité, voire d'être opérationnel rapidement dans la nouvelle façon de s'organiser. Mais il n'en va pas ainsi pour tous les acteurs du commerce de proximité. Le digital est encore boudé, soit par manque de compétences du dirigeant, soit par déni, méconnaissance... Un ensemble de freins que la crise sanitaire et le confinement ont encore davantage mis en exergue. Jouant peut-être aussi, en même temps, le rôle d'accélérateur.

Car pour faire face à la baisse d'activité, nombre de TPE et PME jusqu'alors récalcitrantes ont du en passer par la case plateforme. Aidées en cela par l'émergence de nombreux outils dédiés. Dont des acteurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :