Transport maritime : une coalition internationale pour quoi faire ?

 |   |  475  mots
(Crédits : DR)
Initiée par l'armateur CMA CGM, basé à Marseille, elle réunit 11 acteurs et non des moindres. AWS, Groupe Carrefour, Faurecia, Schneider Electric, Total… soit l'ensemble de la chaîne de valeur. Au-delà des effets d'annonce – la transition écologique cristallise les attentions – quelle organisation, quels objectifs, quel calendrier ? Des interrogations auxquelles répond Joël Gentil, Directeur Central, RSE/Environnement et Relations institutionnelle.

La Tribune - Différents acteurs prennent part à cette coalition. Comment a-t-il été possible de créer un groupe incluant les différents maillons de la chaîne de valeur ?

Joël Gentil - À l'occasion des Assises de l'Economie de la Mer qui se sont tenues en décembre 2019, Rodolphe Saadé a proposé au Président de la République Emmanuel Macron d'initier une coalition internationale en faveur de la transition énergétique des transports et de la logistique avec pour priorité de travailler à l'émergence d'une énergie plus compétitive et moins carbonée. Plusieurs entreprises, engagées dans...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :