Philippe Renaudi : "Le Medef doit peser dans les choix des métropoles"

 |  | 685 mots
(Crédits : DR)
Nommé président du tout nouveau comité des métropoles à l'occasion de la REF qui se déroule ces 26 et 27 août à l'Hippodrome de Longchamp, le président de l'Upe06 insiste sur la nécessité pour le syndicat patronal d'être un acteur qui compte dans les décisions prises par les collectivités alors que se profilent loi 3D et élections régionales, départementales et consulaires.

On va dire que le timing était bon. D'autres appuieraient sur l'alignement des planètes. Toujours est-il que la création d'un comité des Medef des métropoles arrive à point nommé. L'idée, c'est Philippe Renaudi qui l'a eue. L'objectif : mieux faire entendre la voix du monde économique dans le dialogue avec les collectivités qui gouvernent les régions. Et faire en sorte, si possible, qu'une seule et même parole soit portée par les différents patrons des patrons dans chacune des 22 métropoles hexagonales. En clair, être davantage visible, audible et incontournable.

Parole collective

Car si à Nice, d'où est originaire Philippe Renaudi, tout se passe dans le meilleur des mondes, ce n'est pas le cas dans tous les territoires. D'où la nécessité pour les présidents du syndicat patronal...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2020 à 8:35 :
le medef demande de travailler plus
la solution est le pleine emploi et la france produira davantage
Réponse de le 30/08/2020 à 19:10 :
Sans usines, avec des filières économiques délocalisées partout sur la planète, des chômeurs en pagaille, et donc des pertes de compétences parfois irréparables , des vieux foutus à la porte à partir de 45 ans (l'alpha et l'omega du Medef depuis 50 ans), comment voulez vous instaurer le plein emploi ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :