Ce que Bernard Kleynhoff veut pour risingSUD

 |  | 870 mots
(Crédits : DR)
Chargée de développer l'attractivité du territoire et d'accompagner les entreprises à l'export, l'agence de développement économique régionale veut faire encore mieux et plus rapidement. C'est le desidera avoué de son nouveau président. Qui veut une vraie collaboration entre acteurs concernés par le sujet, l'objectif étant de servir la compétitivité de Provence Alpes Côte d'Azur.

Evidemment, le sujet de l'attractivité est majeur pour les territoires. Il l'était avant la crise provoquée par la Covid-19. Il l'est encore plus en plein cœur de la crise. Car pour conserver un tissu économique sain, ouvert, pas trop fragilisé, capable d'attirer les investisseurs, de conclure des projets d'implantation tout en permettant aux PME et ETI de poursuivre leur aventure et leur développement en terre étrangère, il faut être séduisant, assurer, rassurer. Faire la différence.

Travailler en complémentarité

Le développement économique, c'est l'affaire de risingSUD. L'agence, bras armé de la Région en la matière, avait déjà retravaillé son positionnement, notamment en changeant de nom, début 2019, laissant l'ARII de côté pour devenir ce risingSUD capable de "faire grandir l'économie", comme le disait sa baseline.

L'arrivée de Bernard Kleynhoff, élu le 24 août à la présidence, modifie encore sensiblement la stratégie. Le président de la commission Economie, Industrie, Innovation, Nouvelles Technologies et Numérique au...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :