Comment les Hautes-Alpes ont nourri leur stratégie touristique

 |  | 499 mots
(Crédits : Domaine public)
Avant la période estivale, l'agence départementale de développement économique et touristique des Hautes-Alpes (ADDET) a travaillé avec les professionnels pour mettre en place un protocole sanitaire. Le but étant de rassurer les clients. Des vacanciers qui sont venus en masse puisque la saison d'été s'annonce record.

Difficile de préparer la saison estivale quand le monde entier est à l'arrêt. Dans les Hautes-Alpes, la consommation touristique en été en 2019 se chiffre à 330 millions d'euros. Soit près de 27% du total de l'année, dont la moitié se réalise en hiver. Un moment clef pour le département dont le tourisme représente un tiers de la richesse et de l'emploi.

"Durant le confinement, nous voulions mener des actions pour aider les acteurs économiques de ce secteur que cela soit pour obtenir les aides de l'Etat ou peser sur les décisions de réouvertures", explique Sophie Rey, responsable...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :