Christian Saint-Etienne : "Le new normal ne sera pas avant 2022"

 |  | 849 mots
(Crédits : Marie-Lan Nguyen)
Présent à Nice à l'invitation de l'Upe06, l'économiste a été pragmatique et clair : si le plan de relance présenté par le gouvernement est le type de plan qu'il fallait engager, reste néanmoins que la patience est de mise avant d'en voir les effets positifs se produire. Tout aussi pragmatique, Patrick Martin, le président délégué du Medef, également invité par le syndicat patronal des Alpes-Maritimes, a redit combien les patrons seront vigilants à ce que les mesures annoncées soient tout autant déployées dans les territoires.

Le plan de relance est-il un bon plan ? Pour l'économiste Christian Saint-Etienne, pas de doute, "il fallait exactement faire ce type de plan". Un bon point donc pour le gouvernement, qui - pour poursuivre dans la métaphore scolaire - mériterait, s'il était une copie d'étudiant, un valeureux 16/20 quand "on aurait pu avoir une copie qui ne mérite que 6/20", indique l'auteur de "Le libéralisme stratège contre le reste du monde".

Mais Christian Saint-Etienne tient d'abord à replacer le tout dans son contexte. "En janvier 2020, nous n'étions déjà pas très bien", économiquement parlant s'entend, avec "une désindustrialisation de la France depuis une vingtaine d'années, 3 % de déficit public, 33 points de PIB pour la dépense sociale". Pas tout à fait le cadre idéal pour une croissance. "Nous sommes arrivés dans cette crise très affaiblis, à genoux". Et l'économiste d'ajouter que nous vivons actuellement le "deuxième temps de la valse et que...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/09/2020 à 17:56 :
Loin d'être un plan de "relance" ce n'est qu'un plan de "soutien" car le futur n'est pas prévisible mais il faut le cacher!
a écrit le 11/09/2020 à 9:51 :
Peut-être, mais si comme Annie Cordy, tout ce monde persistait à dire largement : "Tout ira de mieux en mieux !" (en harmonie équilibrée propre), et chacun(e) de s'en persuader, s'adaptant sans répéter les passés foireux, peut être que l'on se verrait encore plus créatifs qu'elle (pas auteure de ses chansons).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :