Jean-Noël Léon - FPI : "Une métropole "marchable" est une métropole bankable pour ses habitants"

 |  | 647 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Assez remonté contre ce qu'il estime des "inerties" qui bloquent le bon déroulement des projets immobiliers engagés et de l'économie en général, le président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers Provence explique sa vision de la ville de demain qui, évidemment, se construit aujourd'hui. Où il est bienvenu de penser à une cité favorisant les déplacements à pied, parce que logement, mobilité et durabilité sont les synonymes de l'attractivité économique.

Son "il faut déconfiner les permis de construire" a donné le ton de l'après-confinement. Car il n'est pas très content, Jean-Noël Léon, du manque de dynamisme des institutions chargées de donner du rythme au secteur immobilier. Pas content du tout. Rappelant que c'est la concertation qui a permis que le monde de l'acte de bâtir, tel un seul homme, s'engage dans la reprise des chantiers. "C'est un défi que nous avons relevé collectivement", pointe-t-il.

Tout irait donc bien si, seulement si, il n'y avait pas cette baisse des autorisations administratives qui ne va pas vraiment avec l'idée de la relance. Surtout qu'il y a eu l'habituel ralentissement du à la tenue des élections municipales. Et au final une baisse de la délivrance des permis de l'ordre de 50 %. Qui va...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/10/2020 à 8:56 :
"Assez remonté contre ce qu'il estime des "inerties" qui bloquent le bon déroulement des projets immobiliers engagés"

Oui voilà les mêmes qui trouvent scandaleux que l'on ne puisse pas construire en zone inondable ! Ouais ben on les connaît c'est bon merci bien hein...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :