Pourquoi M-Capital Partners veut lancer un fonds rien que pour le tourisme

 |  | 922 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : CC0 Public Domain)
Après l’Occitanie en 2019, la société de gestion née à Toulouse et ses partenaires s'apprêtent à lancer le Fonds Tourisme Côte d’Azur. Doté - à terme - d’une enveloppe de 60 M€, il vise à accompagner la transformation et l’attractivité de l’offre touristique du territoire en favorisant et en accélérant la mise en œuvre de projets de création, de rénovation ou de reprise. Une initiative qui s’inscrit dans un contexte de crise qui rebat les cartes d’une industrie où ceux qui n’auront pas su évoluer risquent de louper le train de la reprise.

La structure de l'industrie du tourisme sur la Côte d'Azur et à Paris présente de nombreuses similitudes. Première et deuxième place touristique de France, elles sont, par exemple, toutes deux fortement dépendantes du tourisme international et d'affaires, ce qui explique les difficultés qu'elles connaissent depuis le déclenchement de la crise sanitaire. "A la différence près, note Éric Tardy, directeur de la dette chez M-Capital Partners, que si ces dernières années des montagnes d'argent sont arrivées à Paris, lui permettant de restructurer son offre, cela n'a pas été le cas pour la Côte d'Azur". Un manque que la société de gestion toulousaine, implantée à Nice depuis une décennie, entend combler - en partie - avec le lancement du Fonds Tourisme Côte d'Azur (FTCA), doté à ce jour de 44 M€ mais appelé, dans les 12 mois à venir, à atteindre 60 M€.

Co-financements

Construit à l'initiative de M-Capital Partners et de la Caisse d'Epargne Côte d'Azur (qui participe à hauteur de 40 %), avec le concours de la BEI (Banque Européenne d'Investissement, qui injecte 50 % du total), la Métropole Nice Côte d'Azur et la CCI,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :