Ambition Capital, le capital investissement et la stratégie de promotion

 |  | 1085 mots
Lecture 6 min.
(Crédits : iStock)
Elle est régionale, récente, réunit une vingtaine de fonds implantés à Nice ou Marseille. Et son sujet c’est le financement de l’innovation et de la croissance. Basée dans la Cité phocéenne, l’association se veut le porte-drapeau de ce capital investissement, bien structuré, capable de soutenir PME et ETI mais qui souffre encore parfois d’un manque de confiance et d’images d’Epinal très ancrées. Une mission vaste. Mais pas impossible.

Le financement des entreprises - startups, PME ou ETI - était déjà un sujet avant la crise. Il l'est d'autant plus dans le contexte actuel. Investir au capital de ces pépites qui ont besoin de cash pour grandir, se développer, poursuivre R&D et innover est l'une des problématiques maintes fois abordées. On sait les crispations - il manque des acteurs sur divers segments - les craintes - ouvrir son capital, est-ce bien ou mal ? - et les besoins exprimés - les fonds sont le relais qui fait du bien aux entreprises et qui rassure les autres partenaires financiers, notamment les banques.

Pas le loup de Wall Street

En Provence Alpes Côte d'Azur, les fonds d'investissement sont assez nombreux, pluriels, certains axés sur des secteurs particuliers, d'autres intervenants en co-financement. Avec finalement beaucoup de complémentarité plutôt que de réelle concurrence.

C'est bien pour jouer sur cet effet de force commune qu'Ambition Capital* s'est structurée. Créée par une vingtaine de fonds installés à Marseille, Nice ou en Corse, l'association a plusieurs objectifs, intimement liés, dont celui, premier, de mieux adresser les besoins des entreprises régionales.

C'est exactement ce que martèle l'un de ses membres fondateurs, Franck Paoli, rappelant que « nous fonctionnons tous ensemble. Nous travaillons en parfaite...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :