L’Etat en soutien du plan de relance de Cannes ?

 |  | 783 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
C’est en tout cas la demande formulée par écrit par le maire de la Ville. Avec preuves – ou plutôt détails de la cinquantaine de projets identifiés, prévus, calculés et dans les tuyaux – à l’appui. Soit 540 M€ nécessaires, que les dispositifs de soutien financiers annoncés en haut lieu pourraient venir abonder. Histoire de compenser le manque à gagner provoqué par l’arrêt de l’activité touristique et événementielle.

Ce serait l'acte de soutien bienvenu, de nature à calmer l'ire de David Lisnard, pas content du tout de la façon dont le gouvernement gère le risque sanitaire. Dans la presse, comme dans sa tribune parue dans l'Opinion, l'édile de Cannes ne cache pas incompréhension, et colère, estimant que l'on maltraite le « tissu économique invisible qui fait la réalité entrepreneuriale et sociale de la France » pour traiter ce qui qui est visible médiatiquement et « relève du théâtre politique ». Comprendre, ce sont les patrons de TPE PME que l'on assassine économiquement en empêchant la filière du tourisme, notamment d'affaires de retrouver une activité la plus normale possible, sécure évidemment, mais de nature à permettre une vraie relance. Celle de nature à générer de la croissance.

540 M€ à investir

Le sujet de David Lisnard c'est bien sûr l'activité économique de celle qui est le décor de moult congrès et rendez-vous...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :