Les Hautes-Alpes veulent aussi faire connaître leur attrait économique

 |  | 566 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Identifié pour ses activités de loisirs, le département souhaite également attirer les entreprises sur son territoire. Alors que le tissu économique est très lié au tourisme, notamment le ski, l'agence de développement des Hautes-Alpes s'active pour développer une filière liée aux énergies renouvelables et renforcer celle dédiée à l'agro-alimentaire.

"Notre département a une vitalité économique et démographique très importante dans la région", défend Yvan Chaix. Le directeur de l'agence de développement des Hautes-Alpes (ADDET), en charge de la politique d'attractivité des entreprises, veut casser les idées reçues qui concernent son territoire. "Nous sommes bien connus notamment grâce à des grands sites qui parlent à tous, mais cet aspect peut être en décalage avec les motivations d'un dirigeant pour installer son entreprise", explique-t-il.

En clair, les Hautes-Alpes sont avant tout associées au parc national des Ecrins, aux pistes de ski, au lac de Serre-Ponçon et à ses différentes activités de loisir. "Nous devons dire...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :