L'ingénierie face à la crise

 |  | 459 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Fotolia)
Selon une étude de Harris, 30% des ingénieurs se disent prêts à changer de métier. En plus de renforcer ce sentiment, la crise sanitaire impact l'activité économique. Lionel Reversat, président de la société de conseil en ingénierie StedY, donne sa vision sur le marché en Provence-Alpes-Côte d'Azur. Un territoire qui possède de grandes entreprises et des secteurs stables.

Observateurs et acteurs de la vie économique s'accordent pour dire que l'après crise covid-19 sera différent de l'avant. Sans vraiment savoir où se situeront les changements, les évolutions toucheront tous les secteurs. Y compris l'ingénierie. 30% des consultants ingénieurs sont prêts à changer de métier selon une étude menée par Harris Interactive pour StedY. "Ils étaient 58% à estimer que la crise a été un élément déclencheur ou un accélérateur de leur aspiration à une meilleure qualité de vie au travail", précise l'enquête menée en juillet...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :