Le marseillais Consulting Intérim essaime à Nice

 |   |  368  mots
Après Marseille et Paris, Consulting Interim s'implante à Nice.
Après Marseille et Paris, Consulting Interim s'implante à Nice. (Crédits : DR)
L'agence d'intérim spécialisée en CHR et née à Marseille s'implante à Nice.

Après Marseille en 2003 et Paris en 2008, Consulting Interim s'installe sur la Côte d'Azur. Créée par le marseillais Frédéric Lambert, l'agence d'intérim s'est spécialisée dans le placement de personnel pour les restaurants et les traiteurs.

C'est bien évidemment le potentiel de la Côte d'Azur, avec ses 10,3 millions de touristes, qui conditionne l'arrivée du groupe en terre azuréenne. Mais pas uniquement. Comme l'explique Céline Charrier, directrice des agences marseillaises et niçoises, certains de leurs "clients nous demandaient de les accompagner dans leur prestations sur cette partie du territoire", ce qui obligeait Consulting Intérim a "piocher" dans son volant d'intérimaires marseillais.

Agence de services

L'équipe niçoise comprend outre Céline Charrier, un responsable commercial et un responsable recrutement. La spécialisation en CHR est en effet l'un des éléments sur lesquels le groupe appuie sa différenciation. "Nous organisons des recrutements de manière quotidienne", explique Céline Charrier, "en passant des annonces sur des supports spécialisés, sur le Bon Coin mais aussi par le bouche-à-oreille". Les clients de Consulting sont autant les restaurants que les traiteurs - Lenôtre, Helen Traiteur... - et à partir du printemps, les restaurants de plage.

"Nous essayons de nous adapter aux contraintes de nos clients. Nous avons mis en place une organisation d'astreinte le week-end. Nous nous considérons davantage comme une agence de services pour restaurateurs et traiteurs qu'agence d'intérim", précise Céline Charrier.

Du logiciel à l'application

Côté organisation, le groupe - qui comprend également des divisions hôtesses, tertiaire et logistique - a développé en interne un logiciel de gestion, appelé Hebdocom et qui permet de répertorier les besoins en intérimaires et les détails techniques de chaque prestation. Il est actuellement développé en application à destination des intérimaires qui pourront ainsi être prévenus en temps réel des éventuels modifications d'horaires et de programme. Si le groupe totalise un chiffre d'affaires global de 10 M€, l'agence marseillaise réalise cette année un chiffre d'affaires de 3,5 M€ contre 2,9 M€ l'année précédente. Quant à l'entité niçoise, le premier exercice est attendu à 700.000 K€.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :