Comment SMM Events fait sa place dans l'événementiel

 |   |  445  mots
SMM Events veut développer sa présence dans le Grand Sud.
SMM Events veut développer sa présence dans le Grand Sud. (Crédits : DR)
Spécialisée dans la fourniture de structures événementielles, la PME basée à Aubagne s'est rapidement positionné en rupture avec les us du marché. Un parti pris qui a poussé la croissance de 20 % en 5 ans.

Il y a des challenges dans la vie qui paraissent inconsidérés mais que l'on appréhende souvent différemment après coup. C'est le cas de Frédéric Moschetti, dont la mission au sein d'Euroméditerranée était de "vendre" Marseille à une époque où les chantiers qui font vivre la ville actuellement étaient sinon balbutiants, quasi dans le cartons. Il y a 5 ans, donc, ce professionnel du développement économique fait sa reconversion dans le domaine événementiel en reprenant l'entreprise familiale, dirigée alors par son oncle et sa tante.

Offre intégrée

C'est comme cela que Frédéric Moschetti prend la direction de SMM Events, installée à Aubagne depuis sa création en 1989. De fournisseur de stands, celle-ci va rapidement développer une offre intégrée. Un choix que son dirigeant explique par la volonté de se différencier sur un marché national "éclaté", drivé par le n°1, GL Events, et tout autant disparate en région.

"Je ne crois pas à l'hyperspécialisation. Notre métier est saisonnier et en étant multispécialisé, nous pouvons être actifs sur toutes les saisons. C'est aussi la capacité à offrir à nos clients une solution qui leur permet d'avoir un seul interlocuteur et donc, des gains de temps et d'argent".

SMM Events propose donc des stands, des tentes, des gradins, des chapiteaux....

Ses clients se situent dans le Grand Sud, du circuit varois Paul-Ricard à Reed Midem (qui développe les Mipcom, MipTV, Mapic... à Cannes), de la Mairie de Saint-Tropez à l'Hôtel-Dieu Intercontinental à Marseille. D'autre part, la PME est devenu le prestataire exclusif dans le sud de la première agence événementielle française, Le Public Système.

Croissance

La stratégie de Frédéric Moschetti se révèle apparemment payante. La croissance de 5 % enregistrée en 2015 (et de 20 % sur 5 ans), alors "que la crise touche notre secteur", laisse présager d'un avenir serein. D'autant que l'Euro2016 - Marseille et Nice accueilleront chacune plusieurs matchs - "devrait booster notre activité. Nous sentons deux types de demandes, celles directement liées à l'événement et d'autres issues du privé pour des retransmissions par exemple". Marseille, capitale européenne du sport en 2017, devrait également accompagner le développement de celle qui investit entre 2,5 et 5 % de son chiffre d'affaires - 2,6 M€ - dans l'achat de nouveaux produits ou le renouvellement de matériels. Deux recrutements - un chef de dépôt et un chargé d'affaires - sont en cours et viendront compléter l'effectif composé de 15 salariés actuellement, lequel peut grimper à 50 personnes, essentiellement des intérimaires que SMM Events peut embaucher étant titulaire du label des prestataires techniques du spectacle vivant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :