RiskAttitude entame une levée de fonds

 |   |  445  mots
(Crédits : © Yuriko Nakao / Reuters)
L'entreprise basée à Nice et spécialisée dans la gestion et la maîtrise des risques stratégiques et opérationnels entame un tour de table qui doit lui permettre de renforcer son business modèle.

La maîtrise des risques est un sujet de plus en plus majeur pour les entreprises, l'évolution de la législation poussant notamment dans ce sens. Sensibilisé à la chose, d'autant plus qu'il a développé une expertise internationale en risques industriels, David Museur crée RiskAttitude en 2010 avec la volonté d'apporter son savoir-faire aux entreprises. Car qui dit maîtrise des risques dit pérennité de la structure.

"Mon idéal, il y a trois ans, était de devenir un acteur incontournable en gestion des risques. Aujourd'hui, c'est de devenir un éditeur référant dans la gestion stratégique et opérationnelle des risques", explique ce chef d'entreprise qui veut renforcer son business modèle.

Pas pareil

Car la différenciation de RiskAttitude tient à la capacité qu'a eu David Museur de mettre toute son expertise dans un logiciel. Cette plateforme, baptisée [email protected], permet d'accéder à une cartographie en temps réel de l'ensemble des risques auxquels une entreprise peut être confrontée : risques naturels, environnementaux, industriels, technologiques, incendie, intelligence économique... Elle comporte également un outil de veille et informe des nouvelles réglementations et mises en conformité nécessaires.

Si des logiciels existent bien évidemment sur la gestion des risques, aucun n'inclus tout cet éventail de domaines, "et aucun d'entre eux n'est interconnecté", précise le dirigeant azuréen.

A la question pourquoi développer un logiciel plutôt qu'un accompagnement personnalisé, celui qui est aussi vice-président du CJD International, répond que "une entreprise vit, bouge, nous lui mettons entre les mains un outil qui lui permet de procéder à sa propre analyse de risque, et ce en fonction de son évolution, et au quotidien".

3 M€ sur 3 ans

A ambition affichée, business modèle à faire évoluer. "Mon auto-analyse a été simple : si je veux décoller, j'ai besoin d'un pilote qui me guide et de carburant pour monter. Sinon je reste sur le bord de la route", estime David Museur. Le pilote, c'est Mike Hessabi,  membre et trésorier du club de business angels Sophia Business Angels qui devient directeur administratif et financier. Le carburant, c'est la levée de fonds en cours, d'un montant compris entre 2 et 3 M€, prévue pour s'étaler sur 3 ans. Trois investisseurs ont déjà manifesté leur intérêt. La PME, installée à Nice et qui emploie 6 salariés, prévoit d'embaucher, notamment un développeur technique, un développeur en applications mobiles et un web designer. Elle prévoit également de déménager dans de nouveaux locaux dans le quartier d'affaires de l'Arénas à Nice. Et son chiffre d'affaires devrait lui aussi s'envoler et passer de 230.000 euros en 2015 à 600.000 euros en 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :