Pourquoi Mécènes du Sud essaime à Montpellier

 |  | 551 mots
Lecture 3 min.
Soirée Coup de Cœur Mécènes du sud 2016 au siège de la Société Marseillaise de Crédit, décembre 2016. Les nouveaux artistes soutenus par Mécènes du sud Aix-Marseille présentent leurs projets aux mécènes.
Soirée Coup de Cœur Mécènes du sud 2016 au siège de la Société Marseillaise de Crédit, décembre 2016. Les nouveaux artistes soutenus par Mécènes du sud Aix-Marseille présentent leurs projets aux mécènes. (Crédits : DR)
Elles sont désormais une vingtaine d’entreprises à se réunir, sur le territoire de Montpellier-Sète, sous la bannière Mécènes du Sud. Une nouvelle association que la structure historique, basée à Marseille depuis presque 14 ans, a accompagnée dans sa création. La première, mais pas la dernière…

L'association dédiée au soutien à la création artistique contemporaine fait des petits... Ou tout  du moins un, pour l'heure. Mécènes du Sud vient en effet d'essaimer sur la zone de Montpellier-Sète. Près d'une vingtaine d'entreprises, parmi lesquelles office notarié, cabinets d'avocats et d'architectes, agences immobilières, établissement bancaire et domaine viticole ont en effet emboîté le pas aux 45 provençales œuvrant depuis bientôt 14 ans dans le sud de la France. "C'est une demande totalement volontaire de leur part", explique Bénédicte Chevallier, déléguée générale. "Nous avions organisé une conférence à Montpellier pour évoquer notre action et suite à cela, certaines entreprises du territoire nous ont contactés. Nous avons donc saisi cette opportunité au vol. Nous les avons reçus pour leur expliquer le principe de réussite de la création d'une telle association. Nous avons une expérience à transmettre. Cela se concrétise en réunions régulières, en coups de téléphone journaliers..." Mécènes du Sud Marseille a donc endossé la fonction d'accompagnement dans la naissance de cette nouvelle association. "Il s'agit d'affiliation, et non pas de franchise. Ils se trouvent désormais en possession d'une charte, et connaissent les fondamentaux pour gérer leur structure".

Complémentarité des projets

L'essaimage, quant à lui, permettrait aux deux structures de fonctionner en réseau et de monter des projets communs. C'est en tout cas le souhait émis sur les deux zones géographiques... "L'association dispose d'un lieu à Montpellier, en plein quartier historique. Soit 120 m2 pour baser la programmation des expositions". Et le 17 mars, Mécènes du Sud Marseille y ouvre le bal avec un premier événement à son initiative, retraçant notamment le parcours réalisé depuis 2003 et présentant une sélection d'artistes plasticiens lauréats de Mécènes du sud entre 2003 et 2016. Ce qui illustre bien la volonté de complémentarité et de densification des projets à impulser entre les deux associations. "L'association montpelliéraine a donc cet espace, et nous avons pour nous tout le travail accompli pendant de nombreuses années en termes de lien entre l'art et l'entreprise. Ils sont demandeurs de la transmission de ces compétences-ci".

Bientôt Lyon ?

En termes de budget, Mécènes du Sud Montpellier-Sète a arrêté le sien à 150 000 € pour 2017. Et elle lancera ses premiers appels à projets au printemps prochain... Marseille, de son côté, poursuit sa route, avec un budget annuel établi cette année à 210 000 €. Et le chemin passera notamment par une refonte du site internet, lequel fera état de ce nouveau réseau héraultais naissant. Mais aussi par un deuxième projet d'essaimage, aujourd'hui amorcé sur le territoire lyonnais. "Il ne s'agit pas de mailler le national à tout prix, mais de se développer en fonction du souhait, de la motivation des entreprises implantées. Dans le cas de Montpellier, la démarche volontariste de ces dernières a été garante du succès dans le montage de l'association. Car la demande avait précédé l'offre. Sur Lyon, les contacts sont à présent bien engagés". Une nouvelle petite sœur en perspective, donc... Même si les dirigeants de l'association marseillaise ne se donnent pas d'échéance précise pour finaliser ce projet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :