Comment Vectorys trace sa route à l'international

 |  | 366 mots
Lecture 2 min.
Vectorys veut conforter ses positions en Méditerranée. Le groupe basé à Marignane compte doubler son chiffre d'affaires à l'horizon 2025.
Vectorys veut conforter ses positions en Méditerranée. Le groupe basé à Marignane compte doubler son chiffre d'affaires à l'horizon 2025. (Crédits : DR)
L'entreprise installée à Marignane et spécialisée dans l'organisation de flux logistiques entre l'Europe et le Maghreb entend renforcer son empreinte en Méditerranée, notamment au Maroc et en Espagne.

Un changement d'actionnaires est le plus souvent l'occasion soit de réorienter la stratégie soit d'imprimer encore plus fortement celle déjà déployée. Chez Vectorys, l'arrivée au capital de bpifrance et de Sofipaca, pousse plutôt au second cas de figure.

Installé depuis 1984 sur une niche - le transport et la logistique vers l'Afrique du Nord - le groupe présidé par Nabgha Salem et qui emploie 450 collaborateurs, entend en effet bien conserver sa particularité tout en appuyant encore là où se situent des vecteurs de croissance.

Positions élargies

Et si Vectorys peut envisager des ambitions méditerranéennes c'est parce que depuis 2008, accompagné par ACG Management qui sort aujourd'hui du capital, il a su passer au travers des tempêtes économiques et géopolitiques, doublant même en huit ans un chiffre d'affaires porté à 60 M€ en 2016. "Nous avons concrétisé nos positions", commente Nabgha Salem qui envisage l'avenir en "demeurant le spécialiste de l'Afrique du Nord tout en élargissant les positions en Espagne pour une maitrise de la Méditerranée". Actuellement, les principales lignes sont la Tunisie, l'Algérie, le Maroc, la Lybie et Malte. Si la Tunisie, qui est le premier pays concernant l'activité est un marché stable, il représente tout de même + 20 % pour l'année écoulée, tandis que c'est vers le Maroc que Nabgha Salem regarde attentivement, le pays qui représente pour l'heure 1/3 de l'activité, laissant espérer un doublement voire un triplement de l'activité. "A terme l'objectif est que le Maroc et la Tunisie représentent deux marchés de même taille".

Fois deux

Les clients de Vectorys sont des PME comme des grands groupes venus des secteurs de l'automobile, du textile, du pharmaceutique tandis que l'agro-alimentaire et l'oil & gas ont été des secteurs plus récemment développés. Vectorys dispose d'une flotte de 1 000 semi-remorques et est présente sur le territoire via quatre plateformes à Paris, Lyon, Lille et Marseille.

Comme on ne change pas une formule qui gagne, Nabgha Salem compte réitérer l'expérience et doubler à nouveau le chiffre d'affaires d'ici huit ans pour le porter à 120 M€, avec cependant une étape intermédiaire à 100 M€ d'ici 5 ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :