Comment Fioul 83 concilie qualité et croissance

 |  | 604 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Spécialiste de la distribution de produits pétroliers, l'entreprise basée à La Crau, dans le Var, maintient un positionnement sur la qualité et l’innovation qui lui permettent d’enregistrer une croissance en termes de volumes livrés.

Philippe et Laurent Falaize, co-fondateurs de l'entreprise varoise, se sont fait fort de bâtir leur stratégie de développement autour de l'axe qualité. Ce qui peut constituer un challenge dans le domaine d'activité dans lequel ils évoluent : la distribution de produits pétroliers, celle-ci effective dans les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes, avec deux spécialités majeures, le fioul de chauffage et le gasoil maritime. "Mettre en œuvre des bonnes pratiques, c'est cultiver une vision transversale par rapport au métier, impulser des modifications de fonctionnement qui soient non seulement adaptées à l'entreprise, mais aussi à l'environnement, en se posant les bonnes questions", explique en préambule Philippe Falaize, appuyant sur la nécessité de viser l'amélioration des process "à chaque étape".

Process pointus

C'est justement la stratégie mise en place sur la plate-forme de Fioul 83 : les citernes, les flexibles et les volucompteurs des 22 véhicules constituant la flotte de l'entreprise sont régulièrement nettoyés, équipées de jauges électroniques et d'un système de filtration. Sans parler des cuves, elles aussi entretenues et représentant une capacité de stockage de 750 000 litres... Les produits de Fioul 83, quant à eux, "passent par trois épreuves pour obtenir un gasoil ultra performant : traitement contres les bactéries et panier filtrant de 25 microns pour garantir une pureté optimale. Nous ajoutons également un additif antioxydant", poursuit le co-fondateur.

En progression sur le maritime

La cerise sur le gâteau, c'est que ce positionnement permet à Fioul 83 de capter de nouvelles parts de marché. C'est notamment le cas à présent dans le domaine de la livraison de gasoil maritime grâce à Cristal Power.

"En 2007,  nous avons opté pour l'utilisation d'un carburant diesel qui, au préalable, n'était pas du tout dédié au maritime. Il venait d'être mis sur le marché pour le secteur de l'automobile, afin de rendre les voitures plus innovantes et moins polluantes. Nous nous sommes donc emparés de celui-ci pour l'adapter aux autres secteurs, généralisant ainsi son application et réduisant la teneur en soufre de plus de trente fois par rapport aux produits classiques. Or, le soufre se transforme en acide sulfurique et il agglomère les différents types de polluants..."

Pilote sur ce positionnement, c'est en interne que l'équipe de Fioul 83 a réalisé ces adaptations, après autorisation obtenue après des douanes. "Auparavant, la livraison sur le terrestre représentait la plus grande part de notre activité. La tendance aujourd'hui s'est totalement inversée, puisque le maritime pèse aujourd'hui 55 % de notre chiffre d'affaires". Ainsi, pour le dirigeant, le positionnement éco-responsable apparaît comme principal levier de croissance dans le secteur de l'énergie. "Nous sommes limités par la fiscalité et le prix fluctuant du baril de pétrole. Mais nous pouvons avoir une marge de manœuvre en proposant des produits moins polluants".

Diversification

Outre cela, Fioul 83, qui emploie 26 salariés, évolue aussi au rythme de la politique de transition énergétique impulsée à l'échelle du gouvernement. "Il faut une mixité. Le fioul s'est amélioré, et il demeure encore des axes de progrès, ce qui fait que nous avons toujours notre place. Malgré ce, une entreprise qui vend de l'énergie aujourd'hui doit se diversifier en proposant d'autres types d'énergies. C'est pour cela que nous renouvelons notre offre en nous positionnant également aujourd'hui sur la livraison de pellets de bois".

Une stratégie globale mixant diversification, éco-responsabilité et innovation qui fait mouche : en 2016, Fioul 83 a augmenté de 5 % les volumes livrés, réalisant notamment 3 500 avitaillements au cours de l'été dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :