Pourquoi Carl’s Jr. choisit le Var

 |   |  623  mots
(Crédits : DR)
La chaîne de fast food californienne née en 1941 a entrepris de se frotter au territoire français, et c’est La Garde qu’elle a choisie pour sa première implantation. La première pierre d’un futur édifice qui se veut bien sûr national.

C'est aujourd'hui le bon time to market pour le terrain de jeu Hexagonal, et c'est dans le Sud, dans la commune de La Garde que l'enseigne de fast food Carl's Jr. a décidé d'implanter son premier restaurant. Comment la septuagénaire née outre-Atlantique, déjà présente dans 43 pays et forte de 3 800 restaurants sur la planète a décidé que le moment était venu d'investir la France, bien après ses voisins ? "Le marché français est en train de se spécialiser, elle adopte à présent un mode de consommation plus diversifié. On y est consommateur de burgers depuis un moment déjà, mais il s'agissait jusque là d'une offre généraliste", analyse Stéphane Brescia,  directeur général du  groupe Brescia Investissement, signataire avec le groupe américain d'une master-franchise pour développer la marque Carl's Jr. en France. Un territoire plus mature aujourd'hui pour ceux qui proposent un concept différenciant ? C'est effectivement ce que constate Stéphane Brescia, avec l'arrivée sur le marché de nouvelles enseignes, et Carl's Jr. compte bien suivre ce mouvement-là.

Goût différent

Un boulevard pour la politique maison, qui pour se distinguer de la concurrence conjugue qualité du sourcing et du service, innovation dans les recettes et les process.

"Les ingrédients sont rigoureusement sélectionnés, la viande est choisie sans stéroïdes ni antibiotiques. Cela peut paraître une évidence en France, mais aux Etats-Unis, où c'est loin d'être la règle, cela a fait figure de vraie rupture. Par ailleurs, le fait minute est un pilier, nous panons le poulet, réalisons les milk-shake sur place, à la commande. On se différencie aussi par le service à table. Enfin, l'innovation est présente à tous les niveaux. Il en faut notamment dans les process, pour que les clients attendent leur commande le juste laps de temps, surtout avec ce positionnement de fait à la minute. Nous nous employons aussi à proposer des recettes originales, épicées, à base de guacamole, on a même un burger où le pain a été remplacé par des feuilles de salade..."

Le Sud-Est, un axe premier du développement

Le restaurant varois fera donc la part belle à ces recettes éprouvées.  Mis en avant comme le "flagship" de l'enseigne, il concentrera donc à ce titre tous les services, toutes les fonctionnalités de l'enseigne, et notamment le service au drive. Il comptera une cinquantaine de salariés (dont la campagne de recrutement est toujours en cours), 90 places intérieures et 88 en terrasse, "de quoi servir quotidiennement plusieurs centaines de clients, en visant un ticket moyen entre 9 et 11 euros".

Et le Sud-Est, ce sera donc le premier axe de développement de Carl's Jr. "Nous avons déjà nos bases opérationnelles à Marseille. PACA est une région forte et diversifiée en termes d'activité économique, elle est très touristique et concentre également une forte population étudiante. Ces mêmes ingrédients se retrouvent dans beaucoup de grandes villes de la région, ce qui en fait des territoires idéaux pour s'implanter. La zone d'activités commerciales de La Garde est particulièrement intéressante, très dynamique. De nombreuses marques y font là-bas leur meilleur score, c'est un camp de base pour démarrer. Le mouvement pourrait s'enclencher ensuite avec Nice, le grand Toulon,  Montpellier... Sous trois ans, cinq à sept restaurants devraient voir le jour en région". Avant de songer à investir le national, et à Paris notamment, qui serait investi en 2020. "Notre objectif est d'ouvrir 120 restaurants en France dans les 12 ans, 20 % d'entre eux en propre, pour conserver un terrain propice à faire fructifier nos innovations, et 80 % sous forme de franchises, avec le recrutement de 25 pionniers qui ouvriront chacun plusieurs restaurants".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :