PCP ou comment Adecco promeut le CDI intérimaire

 |   |  636  mots
Recruter et former là où les besoins des entreprises se font douloureusement sentir, c'est le fondement du PCP ou pôle de compétences partagées, soit une nouvelle façon de répondre aux difficultés d'embauche, affirme le groupe de travail temporaire qui déploie le dispositif partout en France.

Pour l'heure ils sont 25 sur l'ensemble du territoire national mais "d'ici 2020, nous tablons sur 70", dit Pierre Lombard. Ils, c'est le PCP ou pôle de compétences partagées. Une nouvelle façon de répondre aux difficultés de recrutement des entreprises. Qui fait entrer dans la danse un autre dispositif assez neuf, mais désormais  dans les mentalités : le CDI intérimaire. Concrètement, le PCP s'appuie sur une ou plusieurs entreprises souffrant de manque de main d'œuvre. En embauchant via le CDI intérimaire, ce dispositif mixe mission dans l'entreprise et formation. Un mélange qui va plutôt bien affirme le directeur général des opérations d'Adecco France car "le CDI intérimaire permet de bénéficier de qualification correspondant aux besoins des entreprises et donc de montées en compétences".

Local, local, local

Si dans les Bouches-du-Rhône, c'est un pôle de compétences partagées dédié au BTP qui a été lancé via la signature de deux CDI intérimaires ce lundi 26 février, ce n'est là pas la première tentative en Provence Alpes Côte d'Azur, puisqu'un PCP Transport a été créé à Nice en décembre dernier et qu'un autre PCP axé banque/finance a également vu le jour. Le 2ème trimestre devrait voir la création d'un PCP transport pour répondre aux besoins du Vaucluse alors qu'en septembre prochain, c'est un PCP restauration collective qui prendra forme à Marseille.

L'idée, elle n'est pas née au Sud, mais dans le Nord, issue d'un besoin client dans le domaine automobile. "C'est une initiative très empirique, l'idée est de partir du besoin local", insiste Pierre Lombard. Comprendre qu'il n'est pas question de généralisation à grande échelle même si dans une région, évidemment, il peut y avoir des manques similaires. "Quand ça fonctionne, nous dupliquons", ajoute Pierre Lombard. "Mais ce n'est pas un stratégie nationale, nous prenons en compte les spécificités de chaque bassin d'emploi". Et le tout se fait avec "le partenariat d'organismes de formation". Pas avec les fédérations - on pense au BTP notamment - ? "Nous associons directement les entreprises. Certes, certaines fédérations nous font des appels du pied mais l'initiative demeure locale, le marché est local, et les entreprises ont des besoins spécifiques". La preuve de cette volonté de doses homéopathiques et ciblées : "nous disposons de 900 agences en France, or nous tablons sur 70 PCP d'ici 2020", renchérit le DG des opérations.

Sécurité + flexibilité = bonne idée ?

Mais surtout, le PCP est donc une autre façon de surfer sur le principe du CDI intérimaire, nouvelle forme d'embaucher en travail temporaire, plutôt plébiscité si on s'attache aux chiffres données par la profession, soit 30 000 signatures effectuées en 3 ans. 14 000 rien que pour Adecco sur la même période. "Nous n'imaginions pas une telle envolée", reconnaît Pierre Lombard. "Il est sécurisant pour les entreprises et pour les intérimaires, avec une dose de flexibilité".

La digitalisation est aussi un sujet qu'Adecoo dit regarder, notamment du côté des initiatives qui peuvent naître ici et là, comme l'a fait Job Hopps. Mais pour Pierre Lombard, le digital a surtout vocation a simplifier le volet administratif afin de générer "un gain de temps que nous consacrons à la relation humaine".

Les réformes concernant l'apprentissage ou l'alternance menées par le gouvernement sont "épaulés par Adecco. La clé d'entrée, c'est la compétence".

Adecco table sur un doublement des CDI intérimaires d'ici 2019 - ils sont 531 en Provence Alpes Côte d'Azur. "C'est le seul contrat qui joue sur la montée en compétences, avec un abonnement formation de 10 %". Une formule presque magique...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :