Gink., la solution "trublion" de Pack.

 |   |  634  mots
(Crédits : Libre de droits (Pixabay))
Quand une société de conseil originaire de Nice décide que, elle aussi, elle doit s'appliquer ce qu'elle recommande à ses clients pour faire de la croissance, ça donne une solution globale, pensée pour répondre à l'évolution des besoins des entreprises.

Pack. est une société de conseil comme les autres... ou presque. Née à Paris mais désormais basée à Nice, elle accompagne les entreprises sur les volets du digital et du marketing communication. Avec comme objectif, dit l'un de ses co-fondateurs, Pierre-Arnaud Sarda, "de les aider à dépasser le plafond de verre", aussi bien en matière d'organisation que de financement. Voilà donc pour la base. Mais comme toute entreprise, Pack. et ses trois associés se sont eux aussi posé la question de comment croître.

"Nous sommes partis du constat que le modèle des sociétés de conseil s'essouffle, notamment en ce qui concerne le recrutement des compétences et les mises en mission : pour les jeunes aujourd'hui, le point de motivation c'est la trajectoire, le sens et non plus le salaire. A cela s'ajoute le fait que 1 français sur 4 déclare être intéressé par la création de sa propre entreprise et que si seul ¼ d'entre eux se lance véritablement, le taux de réussite à 5 ans de ces nouvelles entreprises n'est que de 50 %, les causes de l'échec sont souvent des carences managériales ou technique métier. Nous nous sommes dits que nous avions peut-être quelque chose à apporter de différenciant", explique Pierre-Arnaud Sarda.

Catalyser les bonnes idées

C'est de tout cela qu'est né le concept de Gink.. Qui propose ainsi des compétences aux entreprises et aux startups en mode "team as a service". Des compétences qui sont portées par de futurs entrepreneurs. Car, en parallèle, Gink. propose un programme de mentorat, d'une durée de 3 ans, dont le but est d'aider à passer de l'idée à la création d'entreprise. Ça, c'est le mentorat as a service. Ainsi, la première année, le futur entrepreneur est à 100 % en mission chez un client, son temps personnel étant dédié à l'idéation. Puis l'année suivante, son temps sera partagé entre 80 % de temps en mission et une journée consacrée au mentorat. En parallèle, 5 à 10 % des recettes générées chez le client iront dans une cagnotte, utilisable lorsque viendra le moment de création de l'entreprise, constituant ainsi un fonds d'amorçage. "C'est un moyen pour Pack. d'accompagner à la création d'entreprise", explique Pierre-Arnaud Sarda, "mais sans entrée au capital". De même, le mentorat pourra s'appuyer sur des établissements pour une certification dîplomante et être proposée aux autres salariés des entreprises clientes de Pack..

Et pour structurer le tout, un lieu de vie "propice à la créativité et à l'ouverture d'esprit, joue le rôle de catalyseur", ajoute le co-fondateur de Gink., Pascal Ruscica.

 Appui aux ETI et PME

Pour être encore plus précis, Gink. a choisi de recruter des profils sur la base de ce que l'on appelle les hard skills, charge au lieu de vie de développer les soft skills, "c'est-à-dire tout ce qui ne figure pas forcément sur un CV mais qui fait partie des capacités à réussir", souligne Pierre-Arnaud Sarda. "Nous voulons adresser la création d'entreprise et la pérennité à 5 ans des entreprises. Et contribuer à ce que les nouvelles entités qui voient le jour se créent sur le territoire".

Pour l'heure la PME niçoise est en recherche de son lieu de vie, idéalement situé en cœur de ville. "Nous envisageons les incubateurs, accélérateurs, les fonds d'investissement comme des partenaires", ajoute Pascal Ruscica. Gink. s'adresse aux ETI, PME, aux cadres en reconversion mais aussi aux sportifs de haut niveau, aux startups et aux porteurs de projet. "Nous voulons nous appuyer également sur l'écosystème local", poursuit Pierre-Arnaud Sarda. Présenté comme un "trublion" du conseil parce que différent, Gink. sera opérationnel en janvier prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :