Le nouveau modèle de Sessùn qui booste sa croissance

 |   |  413  mots
(Crédits : DR)
La marque de prêt-à-porter née à Marseille affiche une croissance de 25% de son chiffre d'affaires, grâce notamment à une nouvelle approche des corner. Sa dirigeante, Emma François, veut maintenant développer ses ventes sur internet.

D'un plaisir à une marque de prêt-à-porter féminine internationale, Sessùn s'est construite petit à petit. Depuis deux, la PME marseillaise de 180 salariés entame des évolutions importantes. D'abord avec l'arrivée en juin 2017 d'Experienced Capital Partners à hauteur de 43 % du capital. "Je voulais apporter de la pérennité à l'entreprise", explique Emma François, fondatrice de Sessùn en 1996. "Je suis seule depuis le début et j'ai une responsabilité sociale, ce n'est pas un besoin économique nous avions presque 90 % de fonds propres".

Cette ouverture du capital apporte forcément des changements au quotidien. "Ils amènent une impulsion, je le vois plus comme un accompagnement avec un partage d'expérience, et cela a changé le process et les méthodes sur le secteur du retail", détaille la dirigeante. Cet apport se traduit avec l'ouverture en 2018 de 15 boutiques en France et à l'étranger, portant à le réseau propre de Sessùn à 40 magasins ou corners. "C'est un axe de développement très fort, dans son enseigne une marque peut diffuser son vrai univers", juge Emma François.

Nouveau modèle sur les corners

Autre changement majeur, le passage en février des corner en vente de concession, c'est-à-dire que la marque loue un espace et rémunère le magasin avec un pourcentage des ventes. "Quand on devient une marque avec un réseau en retail qui se développe adopter ce modèle rentre dans une logique d'économie d'échelle, le stock nous appartient, nous analysons le réseau entier ce qui nous permet d'être plus dynamique et plus réactif".

Et Emma François d'ajouter : "Notre levier de croissance c'est le réseau en propre, cela représente 60 % de notre activité, le multi-marque est un marché en difficulté aujourd'hui". Le repositionnement stratégique paye, puisque Sessùn affiche une hausse de 25% de son chiffre d'affaires qui doit atteindre 29 millions d'euros cette année.

Accélérer sur le web

L'objectif est désormais de développer les ventes sur internet, qui pèsent 10 % du chiffre d'affaires, en favorisant la vente BtoB en ligne et développant les outils d'acquisition de trafic comme le shoppable content.

En parallèle un projet de RSE se met en place avec notamment un axe pour limiter au maximum la part des fibres d'origine synthétique. Une démarche que Sessùn réalise en collaboration avec ses fabricants pour leur laisser le temps de s'adapter. Pour continuer d'évoluer petit à petit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :