Comment Mobile&You veut adresser le marché du reconditionnement de smartphone

 |   |  495  mots
(Crédits : DR)
La jeune entreprise, basée à Peymeinade, près de Grasse, s'est spécialisée dans le reconditionné. Un secteur où tout se passe habituellement sur le web. C'est donc sur le retail physique que la startup compte faire la différence. En pensant déjà au développement en franchise.

C'est en acquérant un smartphone reconditionné qu'Alexis Marie dit Asse, étudiant en Sciences Po à Aix-en-Provence, débute l'aventure Mobile&You. Sauf qu'il ne le sait pas encore. Mais pourtant c'est bien cette première expérience qui va faire germer l'idée de développer une activité entreprenariale. Créée en 2016, la petite entreprise double son chiffre d'affaires dès le second exercice, achetant alors les smartphones en Europe, la revente se faisant via le site internet dédié et Amazon. Mais rapidement, le besoin de locaux se fait sentir et Mobile&You ouvre sa première boutique, à Peymeinade près de Grasse. Une façon de tester l'appétence pour le retail physique. Un choix, en fait, déterminant.

Le choix de la franchise

Car c'est sur ce business modèle que Mobile&You assoit toute sa différenciation. "La notoriété de la marque s'est développée rapidement", raconte Alexis Marie dit Asse qui est rejoint par son frère Johan, lequel acquiert des compétences en réparation, ajoutant un service supplémentaire. Puis en 2018, c'est Rudy Basc, acheteur-négociateur, qui apporte son expertise, notamment pour développer l'achat chez les particuliers, complétant celui qui se fait via des fournisseurs en Europe.

"Si l'on veut vendre de la qualité, il est important de maîtriser l'ensemble de la chaîne de valeur", explique Alexis Marie dit Asse.

L'équipe s'étoffe encore notamment avec l'embauche d'un responsable développement et d'un responsable marketing. "Nous voulons développer l'image de la marque, la notoriété, afin de développer un réseau de franchise".

 Capter le marché

"Nous voulons faire différent de ce qui se fait sur le marché du reconditionné, et cela en pariant sur la proximité du retail physique", insiste le dirigeant azuréen. Car le principal frein au reconditionné, c'est le manque de confiance, puisque majoritairement, tout se passe sur le web. "Or via les boutiques, nous adressons une autre partie de la cible, qui hésite encore à aller vers le reconditionné et à laquelle nous apportons conseil, assistance et transfert de données gratuit". En France, 2 millions de smartphones sont reconditionnés chaque année. Alors que 100 millions de téléphones intelligents "dorment dans les tiroirs".

Après une première boutique, un second espace ouvrira à Cannes en avril, puis Nice, dans l'année. Mais l'ambition de Mobile&You est le développement en franchise qui devrait s'enclencher dès 2020, en même temps que l'ouverture de trois nouvelles boutiques. "Avant que les concurrents ne le fassent", souligne Alexis Marie dit Asse. Certaines grandes enseignes, en effet, commencent à proposer du reconditionné.

Pour dérouler plus vite le plan de développement, la jeune entreprise prépare une levée de fonds "afin de capter le marché".

L'objectif, à l'horizon 2024 est d'être "la première enseigne de smartphones reconditionnés. Nous voulons également contribuer à une écologie électronique", ajoute Alexis Marie dit Asse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :