Comment Gaaap fait fructifier l'innovation alpine

 |   |  528  mots
(Crédits : DR)
Installé au cœur des Hautes-Alpes, l'incubateur porté par la CCI et l'agglomération Gap-Tallard-Durance a réussi en une année le pari de séduire startups et jeunes entreprises innovantes. Ce qui correspond aussi à une volonté de renforcer l'attractivité du territoire.

Il y a un peu plus de douze mois, Gaaap était porté sur les fonts baptismaux avec une double volonté : celle d'attirer de jeunes pousses et ainsi, de contribuer à l'attractivité d'un territoire alpin, connu davantage pour sa filière agro-alimentaire et son appétence pour le sport de montagne plutôt que comme lieu d'implantation de startups. Et pourtant comme bien d'autres territoires, le département des Hautes-Alpes a également une politique de développement territorial qui passe par l'attraction des entreprises innovantes. Dans le rôle des fées penchées sur le berceau - comprendre à l'initiative du projet - la communauté d'agglomération Gap-Tallard-Durance et la Chambre de commerce et d'industrie, toutes deux alliées dans la recherche de nouveaux relais de croissance. "Le développement industriel passe par l'innovation", commentait alors Eric Gorde, le président de l'institution consulaire, à La Tribune.

Innover, ce n'est pas que pour les métropoles

Gaaap, c'est donc un incubateur mais aussi un espace de coworking, deux structures qui se complètent, installées au plein cœur de ville. "Il fallait combler un vide", ajoute Adèle Lehoux, manager aux manettes opérationnelles....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :