Electravia E-Props, expert des hélices légères

 |   |  613  mots
(Crédits : Electravia E-Props)
La PME installée à proximité de Sisteron, dans les Alpes de Haute-Provence, se revendique leader mondial du marché de l'hélice pour les paramoteurs grâce notamment à son bureau d'étude qui permet de concevoir les produits de A à Z, en interne. Le prochain projet porte sur la réalisation d'un moteur ultra-léger.

Vivons heureux, vivons cachés. L'expression semble convenir comme un gant à Anne Lavrand, cofondatrice d'Electravia E-Props. "Nous vivons en totale autarcie", sourit la présidente de l'entreprise installée à l'aérodrome de Sisteron, situé à une bonne dizaine de kilomètres au nord de la ville bas-alpine. C'est ici, dans un atelier de 2 000 m2, entouré de terres agricoles et seulement bordé par une petite route départementale, que la PME de 32 salariés conçoit de A à Z des hélices en carbone ultra légères. "La masse c'est l'ennemie, sur l'hélice cela a du sens puisqu'il faut de la réactivité, plus elle est légère plus la performance est bonne", souligne la dirigeante, ajoutant que  "Nous faisons tout, nous avons même conçu des machines à commandes numériques pour pouvoir les réaliser dans nos locaux".

Les fruits d'un virage pris par Electravia E-Props au début des années 2010. Car l'entreprise créée en 2008 s'attelait à ses débuts à produire des moteurs électriques pour avions. "Nous n'arrivions pas à trouver des hélices compatibles donc nous avons commencé à en fabriquer nous-même. Cela résume bien notre état d'esprit", raconte Anne Lavrand. C'est finalement à la demande d'un client que l'entreprise commence la conception de pales en carbone. La bascule totale se fait en 2014. Malgré 70 avions équipés par des moteurs bas-alpins, la production en série reste difficile. Le marché de l'hélice se montre lui beaucoup plus intéressant. "C'est la vie d'une entreprise que de se réorienter", estime, pas amère, Anne Lavrand.

Paramoteurs, ULM et drones

Ce virage est pour l'instant payant puisqu'Electravia E-Props se revendique "leader mondial du marché de l'hélice pour les paramoteurs". Ce marché représente 40 % du chiffre d'affaires de la PME bas-alpine qui vend ses 4 500 modèles dans plus de 80 pays. L'export représente 80 % de l'activité totale de la société. "C'est un secteur qui se répand beaucoup dans le monde car cela popularise l'aviation", note la dirigeante. Et il est un important consommateur d'hélices... les atterrissages pouvant être plus ou moins réussis.

Electravia E-Props fournit également les ULM, des planeurs ultra-légers motorisés, ce qui représente 30% de son activité. Un marché moins en expansion que celui des paramoteurs, mais sur lequel Electravia E-Props souhaite s'imposer. Enfin, le reste de l'activité se fait sur les gros drones. "Ici, nous ne faisons pas de production en série, mais du sur-mesure pour des projets", précise Anne Lavrand.

Un bureau d'étude essentiel

Pour se faire une place dans le monde de l'hélice, Electravia E-Props a misé sur l'innovation. "Nous ne pouvons pas rester statiques, c'est essentiel pour notre avenir et c'est le seul moyen de pérenniser l'entreprise. Il reste encore tellement faire", insiste la présidente. Concrètement, c'est une équipe de 10 personnes qui s'active au sein du bureau d'étude. Ce sont 27% du chiffre d'affaires, que la direction préfère garder secret, qui sont injectés dans la structure pour assurer son bon fonctionnement. "Nous testons toutes nos hélices, nous faisons du sur-mesure pour tout. J'ai l'habitude de dire que nous n'avons pas de commerciaux, seulement des techniciens", expose Anne Lavrand. Le bureau d'étude travaille actuellement sur un nouveau projet au goût de retour aux sources : un moteur. "Nous avons développé une vraie compétence en interne, nous voulons proposer un produit qui n'existe pas sur le marché", prévient la dirigeante. Le moteur en question doit permettre de faire perdre énormément de poids, puisqu'un 100 cc passerait de 80 à 30 kilos. Un prototype devrait sortir des ateliers début 2021. Et générer un fort intérêt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :