Comment Groupe BTF se consolide sur le marché des groupements d’achats pour TPE et PME

 |   |  615  mots
(Crédits : DR)
Après son association avec BuyCo, le groupement d’achats basé à Vence et orienté carburant, distributeur officiel de la carte BP, complète son offre destinée aux TPE et PME d’un comité d’entreprise externalisé développé par la start-up lyonnaise Réducbox dont l’acquisition a été finalisée cet été.

Spécialiste de l'optimisation des coûts liés au carburant, Groupe BTF élargit son champ d'actions. L'entreprise installée à Vence a en effet finalisé cet été l'acquisition de la start-up lyonnaise Réducbox, plateforme e-commerce regroupant plus de 150 000 offres promotionnelles liées au shopping, aux loisirs, aux voyages... dans laquelle elle détenait 20% du capital depuis 2015. "Cette croissance externe entre dans le cadre de notre stratégie de diversification et vise à apporter à nos clients TPE et PME une centrale d'achats proposant tous les avantages d'un comité d'entreprise externalisé afin que leurs salariés profitent d'offres et de services aux tarifs inaccessibles pour les entreprises isolées", explique Laurent Bourrelly, dirigeant fondateur du groupe azuréen. Qui signe-là une sorte de retour aux sources.

5 000 clients, 80 000 véhicules

En effet, fondé en 2006, BTF (pour Baisser Toutes vos Factures) se positionne d'abord comme un cabinet de conseil spécialisé dans la réduction des coûts des achats non stratégiques pour les entreprises. Toutefois, à la demande de ses premiers clients, la société opère dès 2007 un virage stratégique pour se transformer en groupement d'achats orienté carburant. Un marché pour lequel elle se lie au pétrolier BP, dont elle devient distributeur officiel, afin de proposer la carte carburant BP Go permettant de bénéficier de remises dans près de 2000 stations-services membres des réseaux BP, Avia, Agip, Vito ou encore Leclerc. Bonne pioche ! Une décennie plus tard, "nous comptons plus de 5 000 entités clientes, dont 1 500 à 2 000 implantées dans les Alpes-Maritimes, ce qui représente au total une flotte de 80 000 véhicules", revendique le dirigeant. Parmi elles, de nombreux artisans et professionnels libéraux, mais aussi des petites et grandes PME (Costamagna, Botanica, Groupe Ippolito...) ainsi que des administrations (Conseil départemental du Var...). L'activité génère à elle seule entre 90 et 95% du chiffre d'affaires du groupe, annoncé à 70 M€ (2018).

Centrale d'achats dédiée aux frais généraux

"L'idée, reprend-il, était de fidéliser cette clientèle carte en lui apportant des services complémentaires". D'où la prise de participation minoritaire, en 2015, dans la start-up Réducbox, désormais acquise à 100%. D'où, également, le développement progressif d'une centrale d'achats dédiée aux frais généraux. "Nous avons commencé avec une dizaine de contrats cadres sur les domaines de la téléphonie, de l'entretien automobile ou encore de l'énergie". Mais, c'est en 2018 que tout s'accélère, lorsque BTF est "démarché par BuyCo, une tête de réseau en groupement d'achats d'entreprises, avec laquelle nous nous sommes associés pour lancer l'offre Réducpro donnant ainsi accès à 150 accords-cadres nationaux négociés dans dix grandes catégories". Lesquelles couvrent la téléphonie et l'informatique, la bureautique, les RH, le véhicule, la logistique, la sécurité, le voyage d'affaires, l'écologie et le social ainsi que le service, permettant de "faire des économies à tous les niveaux". Là aussi, la pioche semble bonne. "En six mois, la centrale a généré plus de 10 M€ de commandes", se félicite Laurent Bourrelly qui mise sur une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 8 et 15% à la fin de l'exercice en cours et cherche désormais à diversifier sa base clientèle. Pour ce faire, le dirigeant entend étoffer l'effectif du groupe, aujourd'hui de 16 personnes, d'un commercial et de deux opérateurs de service client supplémentaires. "Nous proposons aujourd'hui un panel de services complets avec trois offres qui convergent et permettent à BTF à la fois de se différencier de la concurrence positionnée sur le marché du carburant et de se consolider sur celui des groupements d'achats", conclut-il. Un double effet kiss kool en somme...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :