Nouvel entrant du SBF 120, Virbac privilégie l'approche darwinienne de l'innovation

 |   |  721  mots
(Crédits : DR)
Né il y a un peu plus de 50 ans à Carros, le laboratoire vétérinaire est l'un des leaders mondiaux sur son secteur, la santé animale. Un marché concurrentiel où l'innovation est prépondérante. Elle est fortement inscrite dans la stratégie déployée par Sébastien Huron, son président du directoire depuis deux ans.

Virbac s'est taillé en 5 décennies, un costume de fleuron de l'industrie française. Créé en 1968 par Pierre-Richard Dick et Max Rombi, l'entreprise familiale est devenue au fil de son développement, une PME florissante puis une ETI conquérante. Spécialiste de la santé animale, le laboratoire installé au cœur de la zone industrielle de Carros, près de Nice, pourrait devenir cette année le 6ème acteur mondial de son secteur

Une place enviable, obtenue de haute lutte - le marché est extrêmement concurrentiel - et avec une bonne dose d'innovation. Car c'est bien là la clé principale du succès. Comprendre du leadership. En janvier 2018, c'est Sébastien Huron, vétérinaire de formation et entré au sein du groupe douze ans plus tôt, qui prend la présidence du directoire.

Sur sa feuille de route figurent les axes essentiels de développement. Dont l'un d'entre eux est "de faire de l'entreprise une société plus globale, avec une présence plus homogène dans le monde", explique celui qui a pris la succession d'Eric Marée.

Effort maintenu en R&D

Pour cela, il y a donc l'effort maintenu en R&D - 8% du chiffre d'affaires (938,2 M€ en 2019 pour 4 900 salariés) - et des produits nouveaux, mis...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :