WeLoge, la startup proptech qui secoue le modèle de vente immobilière

 |   |  679  mots
(Crédits : DR)
Née à Marseille, cette jeune société a mis au point un système de vente qui intègre l'ensemble de ce que l'on peut appeler la chaîne de valeur. Une approche différente qui considère le bien comme un tout à valoriser, home staging compris. La marque accélère d'ailleurs sur son maillage à l'échelle hexagonale.

Le secteur de l'immobilier est gourmand d'innovation et l'émergence des mouvements proptech en est la preuve. On ne vend plus comme avant, ni avec les mêmes recettes, ni avec les mêmes façons d'aborder le métier en amont.

L'innovation s'est donc infiltrée dans le secteur. Sauf qu'elle n'est pas forcément technologique.

L'immobilier c'est une partie de la vie professionnelle de Dominique Saint Laurent. Originaire de Guadeloupe, restauratrice dans un premier temps en région parisienne, elle devient ensuite agent immobilier, travaillant pour un réseau national. C'est de cette expérience que se construit une réflexion sur la façon d'aborder le métier qu'elle trouve trop globale et pas suffisamment en prise avec la valeur du bien lui-même. Les bases du concept de WeLoge sont posées.

Vendre vite et bien

Le concept c'est quoi ? "Considérer le bien, le mettre en valeur afin de faire ressortir ses spécificités, son cachet, dans un agencement optimisé. Là où habituellement on s'attache à la surface, à l'implantation, nous faisons en sorte de le rendre attractif", explique Dominique Saint Laurent. L'idée complémentaire est donc de faire appel au home staging, cette tendance venue d'outre-Atlantique et démocratisée depuis, notamment via des programmes télévisés où on retravaille l'esprit et la décoration d'un appartement, d'une maison en s'inspirant des dernières tendances décoratives.

Un concept qui pourrait paraître ludique sauf qu'il réunit trois éléments essentiels de la vente immobilière : vendre vite et bien, au juste prix et en valorisant le travail de l'agent immobilier.

Pour cela Weloge a pris le parti de travailler sur un portefeuille de mandats plus légers que celui développé par un réseau habituel. "Notre objectif est d'obtenir 100 % de réussite sur nos mandats", explique la dirigeante marseillaise argumentant sur le fait que moins de volume permet de consacrer davantage de temps à un projet de vente. "Le homestaging est un service que nous offrons contre l'exclusivité du mandat", détaille Dominique Saint Laurent. "Le prix du bien est fixé, ensemble, avec le vendeur".

Formation en interne

Implantée à Marseille et dans le var, WeLoge a déployé une première licence de marque à Lyon, en décembre dernier. Un modèle de développement qui ne sera pas privilégié, Dominique Saint Laurent préférant s'appuyer sur des contrats d'agents commerciaux. Mais des agents indépendants intégrés. Une sorte de meilleur des deux mondes, entre l'agent mandataire qui perçoit des commissions à fort pourcentage et le franchisé qui perçoit de faibles commissions. Ici c'est formation et rémunération élevée, avec des commissions de 70 à 90 % des ventes réalisées. "Nous coachons et formons nos collaborateurs via un programme conçu en interne", détaille Dominique Saint Laurent.

Depuis le mois de janvier, la startup est aussi présente dans le Vaucluse. Ce qui marque d'ailleurs le début d'une autre étape, essentielle : le déploiement national. "D'autres pôles vont ouvrir dans le Var et le Vaucluse. Nous tablons sur une présence dans une quarantaine de villes d'ici fin 2020", indique la dirigeante marseillaise, principalement des villes de plus de 5 000 habitants. Actuellement la startup emploie 30 personnes dont 25 agents immobiliers. Un effectif qui devrait atteindre 100 personnes d'ici début 2021.

"Nous avons accéléré rapidement. Notre notoriété est à construire", reconnaît Dominique Saint Laurent qui mise beaucoup sur sa différenciation. "Notre ADN est différent des offres présentes sur le marché. Un marché qui fait la part belle au discount actuellement. Or, nous prenons le contrepied. Nos réduisons les commissions mais nous offrons du service en plus". Une vision qui devrait trouver sa place. Peut-être de niche, pour commencer, mais la notion de service personnalisé redevient une valeur considérée. WeLoge entend réuni 500 collaborateurs à horizon 3 ans. Et devenir, évidemment, le premier réseau national spécialisé en valorisation immobilière. Le chiffre d'affaires attendu pour l'exercice en cours est de 1,2 M€. Il devrait atteindre 5 M€ d'ici 2023.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :