En croissance, Sonergia renforce ses axes stratégiques

 |   |  789  mots
(Crédits : DR)
Acteur du financement de l'efficacité énergétique, la PME basée à Marseille engrange une croissance qui suit les évolutions des tendances du secteur sur lequel elle est positionnée. Si l'énergie est un vrai sujet de préoccupation globale, l'entreprise envisage néanmoins une diversification qui doit lui permettre d'adresser d'autres segments comme la mobilité douce.

L'efficacité énergétique est certainement l'une des préoccupations les plus globales. Entreprises, collectivité, particuliers... tous ont à cœur soit d'être dans les clous réglementaires, soit de la promouvoir, d'en bénéficier ou d'en faire un outil de satisfaction client.

Le sujet n'est pas nouveau pour Sonergia. Née en 2009, l'entreprise s'est spécialisée dans le financement des opérations d'efficacité énergétique, plus précisément en s'appuyant que le dispositif des certificats d'économies d'énergie. Présente sur le secteur de l'agriculture, des collectivités, des professionnels de la rénovation énergétique... c'est vers l'industrie qu'elle se tourne plus fortement il y a 3 ans. L'industrie, où le dispositif des certificats d'économie d'énergie est le mieux connu, dit Franck Annamayer, le fondateur et dirigeant de la PME marseillaise.

Le particulier, booster de croissance

Mais c'est véritablement le marché du particulier, qu'elle adresse en BtoBtoC, qui a permis à Sonergia d'engranger des points de croissance. Comme accélérateur, il y a le coup de pouce des éco-primes. Certes les sommes engagées sont moins importantes en valeur absolue que sur des dossiers plus conséquents comme cela peut être le cas dans l'industrie ou avec les collectivités mais "les particuliers ont une exigence concernant les économies d'énergies" qui, de fait, accompagne le positionnement de l'entreprise marseillaise.

Très attractive, la question de l'économie d'énergie a aussi vu des acteurs opportunistes venir se positionner ce qui a quelque peu perturbé le marché. Des acteurs que Franck Annamayer appelle des "éco-délinquants" et qui sont ceux qui promettent des travaux à 1€, "multiplient les chantiers en même temps, avec une petite équipe et adoptent un nom ressemblant à celui d'un réseau étatique". La conséquence première est d'avoir déstabilisé la demande. Et que c'est désormais la confiance qu'il faut restaurer. C'est d'ailleurs pour le président de Sonergia, l'un des challenges de 2020 et 2021. Un sujet que le dirigeant prend très au sérieux, décidé à faire en sorte que "les particuliers aient le bon moyen pour choisir le bon professionnel".

Sonergia qui est attentive aussi à vérifier que les travaux ont été correctement exécutés, en passant pour cela via des bureaux de contrôle. Un élément important dans la restauration de la confiance.

Partenariats stratégiques...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :