Où en est Risk Attitude ?

 |   |  649  mots
(Crédits : DR)
Basée à Sophia-Antipolis, l'insurtech poursuit son développement, adressant notamment les besoins de la prévention des risques dans le contexte post-Covid. Une approche innovante qui vient rajouter du numérique sur les outils existants. La PME est également en phase de levée de fonds pour financer la suite de sa croissance et n'est pas forcément très tendre avec les banques qui, pour l'heure, lui refusent le PGE.

Le monde de la prévention des risques n'est évidemment pas, par définition, un secteur de tout repos. Mais l'épidémie et ses conséquences ont évidemment rebattu les cartes de l'approche assurancielle, ouvrant, pour les acteurs sachant appréhender les besoins, des capacités de se différencier.

C'est exactement ce que la crise sanitaire et sa conséquence, la crise économique, ont provoqué. "Avant la crise sanitaire, beaucoup d'entreprises ne prenaient pas au sérieux la nécessité de construire le document unique. Tout le monde se fichait un peu du risque épidémique", raconte David Museur. Or désormais, le risque de voir apparaître, de façon inattendue des risques épidémiques, modifie le comportement de l'entreprise qui fait du document unique, un peu plus que...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :