Recréer une filière de chanvre en région, c'est possible ?

 |   |  712  mots
(Crédits : DR)
Installée à Trets, dans les Bouches-du-Rhône, ABC Chanvre souhaite relancer une production qui soit aussi un moyen d’offrir un complément de revenus à des agriculteurs tout en répondant à la demande de matières premières locales et plus respectueuses de l’environnement. Avec des débouchés aussi variés que le textile, le plastique, l’agroalimentaire ou encore la construction.

Le chanvre et Marseille, c'est une histoire qui remonte au XIVème siècle. Pendant trois siècles, on y cultive la plante pour ses fibres solides, idéales pour les cordages des navires. La Cité phocéenne en est alors un des plus grands comptoirs au monde. C'est d'ailleurs de là que vient le nom de sa plus fameuse artère, la Canebière, du latin cannabis qui signifie chanvre. Ce sont l'arrivée du bateau à vapeur et du coton qui mettront un terme à cette période. La filière disparaissant alors totalement de la Région.

Lorsqu'Axel Bougrainville, amoureux de nature, découvre cette histoire au hasard d'une conversation et de quelques recherches sur internet, il a une idée : celle de recréer la filière localement. D'autant que la plante connaît un regain d'intérêt depuis le début des années 2000. Peu...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/07/2020 à 2:39 :
Oui, oui, du chanvre partout sur le territoire.
a écrit le 02/07/2020 à 18:49 :
Nous prenons chaque jour un retard colossal avec les américains dans ce domaine qui eux ont carrément légaliser le cannabis récréatif se le vendant ainsi à 60 dollars le gramme je peux vous garantir que de ce fait la filière s'y retrouve parfaitement.

Le cannabis se cultive depuis des siècles en France, il était utilisé dans encore plus de domaine que vous citez pourtant déjà fortement intéressants, il faisait partie de notre quotidien et c'est certainement pour cela qu'ils ont du l'interdire parce que ça empêchait plein de bénéfices du fait de produits de remplacement.

Quand on sait que l'agro-industrie a fait voter une loi interdisant de ramasser des orties on sait et comprend tout.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :